08/09/2020 15:48
Le site antique de Bajrawiya, capitale de l'ancien empire méroïtique, est menacée par les eaux du Nil en raison d'inondations record au Soudan, a indiqué lundi 7 septembre l'archéologue Marc Maillot, directeur de l'unité archéologique française déployée dans le pays.
>>Au Soudan, sur l'île de Tuti, des sacs de sable face aux débordements du Nil
>>Soudan : les inondations ont fait 77 morts

Des Soudanais regardent les inondations sur l'île de Tuti, le 3 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les inspecteurs du service des Antiquités soudanaises érigeaient des barrages avec des sacs de jute et pompaient l'eau pour empêcher qu'elle endommage ce joyau antique.

Le Soudan a déclaré samedi 3 septembre l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire en raison de violentes inondations qui ont fait près d'une centaine de morts et détruit ou endommagé plus de 100.000 habitations, selon l'agence officielle Suna.

"Jamais les inondations n'avaient touché la ville royale de Bajrawiya qui se trouve à 500 mètres du Nil", à 200 kilomètres au Nord de Khartoum, a précisé M. Maillot.

"La situation est actuellement sous contrôle, mais si le niveau du Nil continue de monter, les mesures prises pourraient ne pas suffire", a-t-il ajouté, précisant que d'autres sites antiques sont menacés le long de la vallée du Nil.

Le site est constitué de la nécropole, avec les célèbres pyramides de Méroé, et de la ville royale de cette empire centralisé qui s'étendait sur 1.500 km dans la vallée du Nil, du Sud de Khartoum à la frontière égyptienne, et qui a régné de 350 avant J.-C. à 350 après J.-C. Le ministre de l'Information et de la Culture Fayçal Mohamed Saleh s'est rendu sur les lieux pour étudier les mesures à prendre pour protéger ce site, inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2003.

Selon le dernier relevé du ministère de l'Eau et de l'Irrigation, le niveau du Nil a atteint 17.62 mètres, un record absolu depuis plus de cent ans, date du début des relevés sur le fleuve.
 

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.