26/03/2020 11:52
Un "Sommet d'urgence" du G20, consacré à la lutte contre la pandémie de coronavirus, se tiendra jeudi 26 mars par visioconférence sous la présidence du roi saoudien Salmane, ont annoncé la Russie et l'Arabie saoudite mardi 24 mars.
>>G20 : le coronavirus met en péril la reprise de l'économie mondiale

Recontre des ministres des Finances du G20 à Riyad le 23 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le roi Salmane présidera la réunion pour préparer une réponse globale et coordonnée à la pandémie du COVID-19 et à ses implications humaines et économiques", a annoncé l'Arabie saoudite dans un communiqué dans la nuit de mardi 24 mars à mercredi 25 mars.

Aux 20 principales puissances économiques mondiales se joindront d'autres pays affectés par le coronavirus comme l'Espagne, la Jordanie, Singapour ou la Suisse, ainsi que les dirigeants d'organisations telles que les Nations unies, la Banque mondiale, et les Organisations mondiales de la santé (OMS) et du commerce (OMC). La tenue de ce sommet d'urgence avait été annoncée plus tôt par Moscou, précisant que le président russe Vladimir Poutine y participerait.

L'Arabie saoudite, qui occupe actuellement la présidence tournante du G20, avait appelé la semaine dernière à un "Sommet virtuel" à la suite de critiques pointant la lenteur de cette entité à se saisir de la crise sanitaire mondiale. Lundi 23 mars, les présidents français Emmanuel Macron et chinois Xi Jinping avaient à leur tour appelé à un Sommet extraordinaire du G20 sur les aspects sanitaires et économiques de la crise du coronavirus.

La maladie COVID-19 a fait au moins 18.040 morts dans le monde et contaminé plus de 400.000 personnes depuis son apparition en décembre dans le centre de la Chine, selon un bilan à partir de sources officielles mardi 24 mars à 18h00 GMT.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.