Somalie: au moins 100 morts dans le double attentat à la voiture piégée à Mogadiscio

Au moins 100 personnes, dont des enfants, ont été tuées dans un double attentat à la voiture piégée samedi sur une artère très fréquentée du centre de la capitale Mogadiscio, a déploré dimanche 30 octobre le président Hassan Sheikh Mohamud.

>> Le chef de l'ONU condamne fermement l'attaque terroriste contre l'hôtel Hayat en Somalie

>> Somalie : 21 morts dans l'attaque d'un hôtel à Mogadiscio

>> Somalie : neuf morts et 47 blessés dans une attaque islamiste sur un hôtel

De la fumée s'échappe aux alentours du ministère de l'Éducation à Mogadiscio où deux voitures piégées ont explosé le 29 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Cent personnes ont trouvé la mort et 300 ont été blessées, a-t-il déclaré après s'être rendu sur le site de l'attentat. Le précédent bilan était de 9 morts.

Le président a précisé que "les nombres de morts et de blessés continuaient tous les deux à augmenter".

Deux voitures remplies d’explosifs ont explosé à quelques minutes d’intervalle dans l'après-midi près du carrefour animé de Zobe, suivies de coups de feu lors d’une attaque visant le ministère somalien de l'Éducation.

Les explosions ont brisé les fenêtres des bâtiments voisins, envoyant des éclats de balles et des panaches de fumée et de poussière dans l’air.

L’attaque a eu lieu au même carrefour très fréquenté où un camion avait explosé le 14 octobre 2017, tuant 512 personnes et en blessant plus de 290.

Selon un témoin, Abdirahman Ise, il y avait beaucoup de monde sur la route longeant le ministère au moment de la première explosion.

"J'ai vu beaucoup de fumée aux alentours du ministère et beaucoup de dégâts", a rapporté un autre témoin, Amino Salad. Les explosions ont soufflé les fenêtres des bâtiments voisins, selon la police et des témoins.

Un agent de sécurité Ahmed Ali, parmi les premiers à arriver sur place samedi 29 octobre, a dit avoir "vu les cadavres de neuf personnes pour la plupart des civils dont des femmes et des enfants".

AFP/VNA/CVN

back to top