Rugby : l'Argentine renverse l'Écosse 34-31 et remporte la série de tests

Les Pumas argentins, auteurs d'un final époustouflant et d'un essai dans les dernières secondes ont battu les Écossais 34 à 31 et remporté la série de tests, samedi 16 juillet à Santiago Del Estero lors du 3e et dernier match.

>>Rugby : la France première nation mondiale pour la première fois de son histoire

>>Rugby Top 14 : Castres s'offre le scalp de Toulouse et file en finale

La joie des Argentins, vainqueurs de l'Écosse, 34-31 dans les dernières secondes, le 16 juillet 2022 à Santiago del Estero, lors du 3e test-match entre les 2 équipes.

Les Pumas avaient remporté le premier test 26-18 le 9 juillet à Jujuy avant de perdre le deuxième 29-6 le 2 juillet à Salta.

Menés 13-28 à la 49e minute, les hommes du sélectionneur australien Michael Cheika n'ont jamais baissé les bras et ont fini par renverser un XV du Chardon qui avait dominé l'essentiel du match, en produisant un final de feu, conclu par l'essai de la victoire inscrit par l'ailier et préposé aux coups de pied, Emiliano Boffelli, ancien du Racing 92 aujourd'hui à Edimbourg.

Chaque équipe a marqué quatre essais, dans un match extrêmement prolifique.

Boffelli a ouvert le score à la 11e minute sur une longue pénalité frappée depuis son propre camp, mais deux minutes plus tard l’Écosse a trouvé l'ouverture avec un essai tout en puissance de son ailier Duhan van der Merwe, transformé par l'ouvreur Blair Kinghorn (3-7, 13e).

Les Pumas ont immédiatement réagi et marqué à leur tour un essai par l'ouvreur Santiago Carreras à la conclusion d'une action magnifique, transformé par Boffelli (10-7, 20e).

Pas le temps de s'ennuyer au stade Unico Madre de Ciudades avec un nouvel essai écossais du talonneur Ewan Ashman, transformé par Kinghorn (10-14, 25e).

Boffelli, le héros

Le même Ashman qui aggravait la marque au retour des vestiaires en inscrivant cinq points supplémentaires en force le long de la ligne de touche (43e). L’Écosse semblait alors se diriger vers une nette victoire, d'autant que van der Merwe alourdissait à son tour l'addition, concrétisant la nette domination des siens (13-28, 49e) à cet instant du match.

Pourtant les Argentins n'ont jamais renoncé, soutenus par un stade comble, et bien leur en a pris. Car la récompense n'a pas tardé, avec un essai du pilier Nahuel Tetaz Chaparro, également en force, et transformé par Boffelli (20-28, 51e). Chaparro (33 ans), entré en cours de jeu, est passé il y a quelques années par le Stade Français et le Lyon OU.

Cet essai a relancé la machine sud-américaine, qui a confirmé avec cinq nouveaux points inscrits par le demi de mêlée Gonzalo Bertranou (67e), lui aussi entré en cours de match.

Avec la transformation de Boffelli les Pumas n'avaient plus que quatre points de retard (27-31), et l'exploit survenait au bout du temps réglementaire, le buteur Boffelli, héros du jour, faisant exploser le stade d'un ultime essai en coin, qui assommait définitivement les Ecossais.

AFP/VNA/CVN