10/10/2020 11:23
L’artisan Ro Châm H’Mut est issu du village de Mrông Yô 2, commune d’Ia Ka, district de Chu Pah, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre). Il fabrique de nombreux instruments de musique traditionnels des Jrai, dont des gongs, désireux ainsi de transmettre ce savoir-faire ancestral aux générations actuelles et futures.
>>Les sculptures sur bois, l’âme des Co Tu
>>Les gongs, un espace culturel sacré des ethnies du Tây Nguyên
>>Les gardiens de l'âme des gongs du Tây Nguyên

Ro Châm H’Mut collectionne également de nombreux ensembles de gongs précieux pour la troupe de xoang du village, une célèbre danse collective des hauts plateaux du Centre, forte de 41 membres. Dans sa maison, de nombreux satisfecit entourent les très nombreux instruments de musique traditionnels des Jrai dont cinq types sont conçus à la main : Ko Ni, T’rung, Krông Put, Goong et Prô Tung.

L’artisan est régulièrement invité à initier aux gongs les élèves des internats de la province. "Quand je vois les jeunes porter des gongs et se passionner pour la danse +xoang+, cela me fait chaud au cœur et m’encourage davantage à poursuivre mon rêve de transmettre cette culture à nos enfants", a-t-il partagé.
 
Texte et photos : Duc Thuy/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.