Hanoï
Réunion du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption

La 22e réunion du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a eu lieu mercredi 17 août à Hanoï, sous l’édige de son président - le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong.

>>La justice envisage la clémence pour les criminels de corruption repentants

>>Le Vietnam progresse dans sa lutte contre la corruption

>>Coordination pour prévenir et lutter contre la corruption et les phénomènes négatifs

Le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, préside la réunion sur la lutte contre la corruption, le 17 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La réunion a permis de dresser le bilan du travail du Comité de pilotage au cours du premier semestre et de définir des tâches d’ici la fin de l’année.

Les participants ont conclu qu’au cours du premier semestre, la prévention et la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines avaient continué d'être promues, de manière drastique, synchrone, urgente et avec de nouveaux développements, affirmant fermement la détermination à prévenir et à lutter contre les phénomènes négatifs selon la Résolution du XIIIe Congrès national du Parti.

Le Comité de pilotage avait présenté des conseils au Bureau politique concernant l’organisation d’une conférence nationale sur le bilan de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines au cours de la période 2012-2022. En outre, il avait dirigé la recherche, l’élaboration et la finalisation de 13 projets importants sur la prévention et la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines.

La 22e réunion du Comité central de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines a eu lieu le 17 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Au cours du premier semestre, les Commissions du Parti, les Commissions de contrôle de différents niveaux avaient appliqué des mesures disciplinaires à 295 membres du Parti pour corruption et violations, soit une hausse de 117 personnes par rapport à la même période de l’année dernière. Le Comité central du Parti, le Bureau politique, le Secrétariat et la Commission de contrôle du Comité central du Parti avaient appliqué des sanctions disciplinaires à 27 cadres placés sous la gestion du Bureau politique et du Secrétariat, soit une hausse de 20 cas en rythme annuel. Depuis le début du mandat, des mesures disciplinaires avaient été appliquées à l’encontre de 56 cadres placés sous la gestion du Bureau politique et du Secrétariat, dont 10 membres et anciens membres du Comité central du Parti.

Depuis la 21e réunion du Comité de pilotage, 297 nouvelles affaires de corruption avaient été poursuivies, impliquant 682 personnes. S’agissant des affaires placées sous la surveillance du Comité de pilotage, huit nouvelles affaires avaient été poursuivies, impliquant 29 personnes…

À ce jour, 63 Comités de pilotage de la prévention et de la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines de niveau provincial, avaient été fondés.

Dans son discours prononcé lors de la réunion, le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, a demandé d’accomplir les travaux selon le plan établi, d’accélérer la vérification, les enquêtes, les poursuites et le jugement des affaires placées sous la surveillance et la direction du Comité de pilotage.

Selon lui, il est nécessaire de s'efforcer de terminer d'ici la fin de 2022 les enquêtes sur 14 affaires, d’émettre des actes d'accusation pour poursuivre 20 affaires, d'ouvrir des procès en première instance sur 25 affaires et des procès en appel sur cinq autres… Le leader du Parti a également insisté sur la nécessité de continuer à renforcer et à améliorer la qualité et l'efficacité des travaux de contrôle, de supervision, d'inspection et d'audit, ainsi que ceux de communication et de sensibilisation.

VNA/CVN