Le Vietnam à la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale

Une délégation de l’Armée populaire du Vietnam (APV) dirigée par le général de corps d’armée Ngô Minh Tiên, chef d’état-major général adjoint de l’APV, a assisté à la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale (MCIS-10) qui s’est ouverte mardi 16 août en Russie.

>>Le Vietnam assiste à la 9e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale

>>Le Vietnam et la Russie promeuvent leur coopération dans la défense

>>Le Vietnam présent à la 8e conférence de Moscou sur la sécurité internationale

Le ministre de la Défense, Phan Van Giang, adressant un discours préenregistré à la deuxième session de la MCIS-10 en Russie.
Photo : QDND/CVN

Dans le cadre de la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale (MCIS-10), le ministre de la Défense, Phan Van Giang, a adressé un discours préenregistré à la deuxième session de la conférence, qualifiant la MCIS d’important forum multilatéral permettant aux pays d’échanger des vues sur des questions stratégiques directement liées à la sécurité régionale et internationale, contribuant ainsi à promouvoir les dialogues et à renforcer coopération entre les pays, pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et le monde.

Soulignant les incertitudes dans la région qui ont eu un impact sur l’architecture de sécurité régionale, le ministre Phan Van Giang a indiqué que l’Asie-Pacifique a assisté ces dernières années à la naissance des mécanismes et des forums dirigés par l’ASEAN comme le Forum régional de l’ASEAN (ARF), le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), la Réunion des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM), l’ADMM Plus et le Forum maritime de l’ASEAN.

Les mécanismes et forums, ainsi que d’autres forums multilatéraux tels que le Dialogue de Shangri-La, le Forum Xiangshan de Pékin et la MCIS ont promu la compréhension mutuelle et les dialogues, vers la coopération dans la gestion des conflits et des différends par des mesures pacifiques, a-t-il déclaré.

Le ministre Phan Van Giang a exhorté les pays à renforcer la confiance politique pour faire face aux défis de sécurité régionale qui, cependant, nécessitent du temps, de la patience et des efforts réguliers.

En particulier, toutes les activités visant à renforcer la confiance politique doivent respecter les principes de la Charte des Nations unies, du droit international et des engagements régionaux, a-t-il poursuivi.

Il a affirmé que le Vietnam a fait des efforts, avec d’autres pays dans et hors de la région, pour concevoir et mettre en œuvre des mécanismes de coopération et participer pleinement aux forums multilatéraux régionaux.

Le Vietnam contribuera davantage aux mécanismes de coopération multilatérale et œuvrera pour promouvoir la paix et la réconciliation et prévenir les conflits, a-t-il affirmé.

Sur le dossier de la Mmer Orientale, il a souligné que le Vietnam poursuit constamment le principe du règlement des différends par des mesures pacifiques sur la base du respect de l’indépendance, de la souveraineté et des droits légitimes des pays et conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

Le Vietnam s’engage à mettre en œuvre sérieusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et espère un Code de conduite (COC) efficace, substantiel et plus juridiquement contraignant, a-t-il déclaré.

La MCIS-10 a réuni 700 délégués de 70 pays et six organisations internationales.

VNA/CVN