11/05/2019 08:00
Une cinquantaine de diplômés ayant bénéficié de bourses d’études de l’Agence universitaire de la Francophonie se sont réunis, le 6 mai à Hô Chi Minh-Ville, pour partager leur parcours professionnel comme privé et exprimer leur joie de parler français.
>>Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville
>>La 13e Assemblée générale de la CONFRASIE s'ouvrira demain
>>Défis et responsabilité sociétale au cœur de la 13e CONFRASIE

Photo de famille des anciens boursiers de l’AUF.

Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), s’est réjoui d’écouter les participants présenter leurs succès dans les études, ainsi que dans leur profession, affirmant que ces anciens boursiers et boursières de l’AUF étaient "des ambassadeurs et ambassadrices de la diffusion de la langue française et des valeurs francophones aux générations suivantes".

Mieux vaut tard que jamais

"Promouvoir la Francophonie est important, car elle est plus qu’une langue, c’est un ensemble de valeurs, celles de liberté, de démocratie, de diversité et la langue française permet de les propager", a déclaré M. Gaudemar.

Trân Thi Nguyên Ny.
Trân Thi Nguyên Ny, Docteure et enseignante au Département d’odonto-stomatologie à l’Université de médecine de Hô Chi Minh-Ville, ancienne boursière de l’AUF pour différents cycles d’études au Vietnam et en France, a exprimé sa joie d’être présente à cette rencontre. Selon elle, les rencontres entre anciens boursiers interviennent un peu tard, mais "mieux vaut tard que jamais!". À cette occasion, elle n’a pas oublié d’adresser ses vifs remerciements à l’AUF qui l’a encouragée et lui a inspiré un amour particulier pour la Francophonie.

"Les activités francophones sont toujours maintenues périodiquement à mon université, notamment les Journées scientifiques de la Francophonie qui concernent des interventions sur les techniques odontologiques. Cet événement a lieu tous les deux ans et réunit des milliers de dentistes, professeurs et scientifiques francophones. Cette journée date depuis une trentaine d’années et fait partie des activités francophones les plus importantes
de mon département",
a informé Mme Ny.

Outre les Journées scientifiques de la Francophonie, il faut aussi signaler le programme DU (Diplôme interuniversitaire), fruit d’une coopération entre l’Université de médecine de Hô Chi Minh-Ville et celle de Bordeaux. Selon la Docteure Ny, ce programme francophone attire de nombreux étudiants et professeurs venant de Bordeaux, Paris, Marseille et Strasbourg.

"Cette rencontre est une démarche de l’AUF pour connecter les boursiers et boursières de son réseau. De nos jours, rester connecté est vraiment important", a estimé cette enseignante, qui travaille depuis 8 ans à l’Université de médecine de Hô Chi Minh-Ville.

Nguyên Xuân Truong.
Nguyên Xuân Truong, ancien boursier, est directeur en assurance à la Compagnie de construction navale Pirou Vietnam depuis 6 ans. "Il vaut mieux que les activités francophones soient reliées aux besoins de la société et du monde économique au lieu de se focaliser sur les valeurs traditionnelles comme auparavant", a-t-il proposé.

À cette occasion, les participants ont partagé leur volonté de continuer les activités francophones, tout en exprimant leur enthousiasme d’utiliser la langue française au travail.

Texte et photos: Truong Giang/CVN
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.