16/06/2015 17:40
Le Centre d’études et de préservation des animaux sauvages (Save Vietnam’s Wildlife - SVW) et le Parc national Cat Tiên ont relâché, le 15 juin, 35 pangolins de Malaisie (Manis javanica) en nature.

>WAR aide Kien Giang à protéger les animaux sauvages
 

Trente-cinq pangolins de Malaisie (Manis javanica) sont relâchés en nature.
Photo : Dinh Huê/VNA/CVN


Il s'agit du plus grand nombre de pangolins de Malaisie relâchés dans la nature, selon le directeur de SVW, Nguyên Van Thai. SVW est l’unique établissement au Vietnam à avoir remis en liberté des individus de cette espèce de mammifère, avec un équipement surveillant la réintégration de l'animal dans la nature et la localisation de ses déplacements et de son intégrité.

Ces pangolins de Malaisie font partie des 43 animaux réceptionnés du poste forestier du district de Yên Thuy, province de Hoà Binh (Nord), le 9 mai dernier. Un jour auparavant, la police de ce district a confisqué ces pangolins capturés par des trafiquants.

Après plus d’un mois de soins, la majorité se sont rétablis. Les six autres pangolins pourraient être relâchés dans la nature la semaine prochaine.

Cet évènement est important car il intervient au seuil d'une conférence internationale sur ces mammifères qui aura lieu entre le 24 et 26 juin dans la ville de Dà Nang, au Centre du Vietnam.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.