01/01/2021 20:26

>>COVID-19 : l'Iran commence à recruter des volontaires pour tester son vaccin
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Un responsable iranien a annoncé jeudi 31 décembre 2020 que 50.000 volontaires seraient recrutés dans le pays pour les tests cliniques d'un vaccin conjoint anti-COVID-19 irano-cubain, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Mehr. "Comme promis par le directeur de l'Institut Pasteur, nous verrons la troisième phase des études cliniques de ce vaccin coproduit mise en oeuvre dans notre pays", a déclaré Kianush Jahanpur, porte-parole de  l'Administration des produits alimentaires et médicamenteux d'Iran, ajoutant que les tests seraient effectués entre la quatrième semaine de janvier et la quatrième semaine de mars 2021. Si les tests donnent des résultats positifs, a-t-il poursuivi, la production de masse du vaccin sera alors mise à l'ordre du jour. Le porte-parole a toutefois déclaré que le ministère iranien de la Santé et de l'Éducation médicale projetait d'obtenir la plupart de ses approvisionnements en vaccins anti-COVID-19 via le mécanisme COVAX de l'Organisation mondiale de la santé. Selon M. Jahanpur, l'Institut Pasteur d'Iran, qui a été créé en 1920 sur la base d'un accord entre l'Institut Pasteur de Paris et le gouvernement iranien, a une histoire de coopération avec Cuba dans le domaine de la production de vaccins.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.