29/10/2018 23:42
L'entraîneur italien Antonio Conte, libre depuis son départ de Chelsea l'été dernier, est pressenti pour succéder lundi 29 octobre à Julen Lopetegui sur le banc du Real Madrid, rapportent dimanche 28 octobre plusieurs médias espagnols après la déroute merengue dans le clasico à Barcelone (5-1).
>>Ligue des champions: le Real s'en sort, pas Lyon
>>Manchester United: Mourinho écarte l'idée d'un retour au Real Madrid

L'entraîneur italien Antonio Conte, alors à la tête de Chelsea, lors d'un match contre Manchester United, le 19 mai à Wembley.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Si rien ne change, Julen Lopetegui sera destitué demain (lundi 29 octobre) après la réunion du Conseil d'administration pour laisser sa place à Antonio Conte", écrit sur son site internet le quotidien sportif Marca, le plus lu d'Espagne. Marca précise néanmoins que le technicien de la réserve, Santiago Solari, pourrait éventuellement assurer un intérim alors que le Real se déplace mercredi 31 octobre à Melilla, enclave espagnole sur la côte marocaine, en 16e de finale aller de la Coupe du Roi.

Selon le site internet du journal As, Conte (49 ans) pourrait être dès lundi 29 octobre à Madrid alors qu'il se trouvait ces derniers jours en vacances en Égypte. L'Italien, ancien sélectionneur des Azzurri (2014-2016) et ex-technicien de la Juventus Turin (2011-2014), apporterait un profil d'homme à poigne que n'avait pas Lopetegui, nommé cet été pour trois saisons mais probablement condamné après la défaite subie dans le clasico dimanche 28 octobre, la cinquième en sept rencontres.

Couronné de succès avec la Juventus (3 titres de champion de 2012 à 2014) et la Nazionale (quart de finaliste à l'Euro-2016), Conte a aussi offert à Chelsea son sixième titre de champion et sa huitième Coupe d'Angleterre. Mais son bail londonien s'est achevé brutalement cet été, entre mauvais résultats et cassure avec certains cadres du vestiaire et plusieurs dirigeants.

Un côté conflictuel qui, si sa nomination se confirmait, pourrait générer des situations tendues dans l'environnement inflammable du Real Madrid. Le capitaine Sergio Ramos a d'ailleurs mis en garde dimanche tout éventuel futur entraîneur: "Le respect, cela se gagne, cela ne s'impose pas. Parfois, la gestion du vestiaire est plus importante que les connaissances techniques."

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.