16/02/2020 21:18
La Police d’investigation du ministère de la Police a proposé de poursuivre en justice Dinh La Thang, ancien président du Conseil d'administration du Groupe national gazo-pétrolier du Vietnam (PVN) pour ses violations dans une affaire survenue à PetroVietnam Petrochemicals and Biofuel Joint Stock Company (PVB).
>>Ancien président de PetroVietnam condamné à 18 ans de prison
>>Le parquet réplique, l’accusé Dinh La Thang s’excuse
>>Le procès de l’affaire survenue à PetroVietnam et à PVC s’ouvre

Dinh La Thang, ancien président du conseil d'administration du PVN et ancien ministre des Transports et des Communications, lors de son procès le 23 juin 2018 à Hanoï.
Photo : Doan Tân/VNA/CVN

Dinh La Thang et ses neuf complices, dont des responsables du PVB, ont violé la réglementation sur les investissements dans les travaux de construction, causant de graves conséquences dans l’affaire concernant le projet Ethanol Phu Tho.

Selon la police, Dinh La Thang, au nom du conseil d'administration de PVN, a signé en 2017 une résolution approuvant le projet de construction d'une usine de biocarburant à l'éthanol dans la province de Phu Tho (Nord).

Malgré l'incapacité de l'alliance PVC / Alfa Laval / Delta-T dans la réalisation du projet, l'ancien président du PVN et ses complices l'ont choisi comme maître d'œuvre, ce qui a entraîné la suspension du projet en mars 2013, et aussi une grande perte pour l’État.

La police a déclaré que les violations étaient particulièrement graves, impliquant des personnes occupant des postes essentielles dans d'importantes unités économiques, avec la responsabilité de gestion des capitaux de l’État et de réalisation de grands projets.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam