Banque mondiale - Japon
Promouvoir les soins communautaires pour les personnes âgées

La Banque mondiale (BM) et ses partenaires ont lancé mercredi 29 septembre un projet visant à réduire la vulnérabilité économique et sanitaire des personnes âgées au Vietnam, dans le cadre d'une subvention de 2,75 millions d’USD, financée par le gouvernement du Japon via le Fonds japonais de développement social, administré par la BM.

>>Renforcer la prevention du COVID-19 pour les personnes âgées

>>Aide de 2,75 millions d’USD de la BM et du Japon à trois provinces vietnamiennes

Une personne âgée se fait vacciner contre le COVID-19 à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Mis en œuvre par HelpAge International en collaboration avec des Associations des personnes âgées au niveau provincial, le projet soutiendra la mise à l'échelle d'un modèle communautaire de soins qui favorisera un vieillissement économiquement productif, sain et actif.

On estime que 27.000 personnes dans six provinces bénéficieront du projet, dont 70% sont des personnes âgées. "En tant qu'un des pays vieillissant le plus rapidement au monde, qui verra le groupe d'âge des 65 ans et plus augmenter de 2,5 fois d'ici 2050, le Vietnam a besoin d'une approche différente pour adapter les systèmes de santé et de soins sociaux à une population de plus en plus âgée", a déclaré Carolyn Turk, directrice nationale de la Banque mondiale au Vietnam. Avant d’ajouter : "Nous sommes ravis d'aider le pays à mettre en place des interventions innovantes et abordables pour fournir des soins de longue durée aux personnes âgées".

L'une des activités principales consistera à étendre le réseau des clubs intergénérationnels d’auto-assistance (ISHC) en en créant au moins 180 nouveaux. Ce modèle, mis en œuvre pour la première fois au Vietnam en 2006 et dont l'efficacité a été reconnue par le gouvernement et incluse dans les politiques nationales, adopte une approche holistique pour répondre aux multiples besoins des personnes âgées.

Ces clubs autogérés, qui accueillent de 50 à 70 membres, organisent diverses activités intergénérationnelles pour les aider à augmenter leurs revenus, à améliorer leur bien-être physique et mental ainsi qu'à connaître leurs droits. Un réseau de bénévoles offre aussi des services de soins à domicile aux personnes qui sont en grande partie confinées à domicile.

"Le modèle, de par son nom, rapproche les générations, comblant les différences d'âge", a déclaré Takaya Shimizu, premier secrétaire de l'ambassade du Japon au Vietnam. "Et plus important encore, avec la caractéristique d'auto-assistance, il aide la communauté à s'entraider elle-même en termes de lien social, de sécurité du revenu ou de santé", a-t-il ajouté.

Le Vietnam compte actuellement plus de 11,4 millions de personnes âgées.
Photo : Dinh Trân/VNA/CVN

À ce jour, 3.500 ISHC ont été créés dans 61 des 63 provinces du Vietnam, mais la qualité et la couverture varient. L'innovation de ce projet, qui se déroulera jusqu'en septembre 2024, est qu'il contribuera à combler certaines de ces lacunes et facilitera également une meilleure liaison avec les fournisseurs de services gouvernementaux.

Personnes âgées luttant contre les catastrophes naturelles

Le pays compte actuellement plus de 11,4 millions de personnes âgées, dont environ 9,7 millions sont membres de l'Association nationale des personnes âgées. Elles seront 17,9 millions en 2030.

Afin de promouvoir leur rôle, l'Organisation internationale de soutien aux personnes âgées au Vietnam s'est coordonnée avec l'Association des personnes âgées du Vietnam pour mettre en œuvre le projet "Renforcer la résilience aux catastrophes dans la région Centre pour la 3e phase", dans quatre provinces concernées que sont Hà Tinh, Quang Tri, Quang Nam et Quang Ngai.

Des personnes âgées vivant dans 20 communes de ces localités ont apporté des contributions très actives à la prévention et la lutte contre des calamités naturelles.

Lors du webinaire "Partage d'expériences et de bonnes pratiques sur l'intégration des personnes âgées dans la gestion des risques de catastrophes", le vice-président de ladite Association, Phan Van Hùng, a proposé aux organismes compétents et organisations internationales d'élargir la portée du projet afin de promouvoir davantage le rôle des personnes âgées dans la prévention et le contrôle des catastrophes.

* HelpAge International au Vietnam, qui met en œuvre le projet, est une ONG internationale ayant dix ans d'expériences dans le plaidoyer, la formation, les campagnes et l'intervention concernant les problèmes liés aux personnes âgées, l'adaptation au vieillissement et le développement communautaire.
* Le Fonds japonais de développement social a été créé en 2000 par le gouvernement du Japon et la Banque mondiale pour fournir des subventions à l'appui de projets de développement communautaire et de réduction de la pauvreté qui autonomisent les groupes les plus pauvres et les plus vulnérables non touchés par d'autres programmes.


Câm Sa/CVN

back to top