Promouvoir l'égalité des sexes dans le travail extérieur

Le 10 mars, les déléguées participant au XIIIe Congrès national de l’Union des femmes vietnamienne ont discuté du travail sur l'égalité des sexes, ainsi que de l'insertion des sexes dans le traitement des régimes, de la politique pour les femmes.

>>Le Vietnam sur la bonne voie pour assurer l'égalité des sexes

>>Le Vietnam assiste à des réunions sur l’égalité des sexes à Genève

>>Égalité des sexes : De la politique à la pratique

ï

Lê Thi Thu Hang, porte-parole, secrétaire du ministère des Affaires étrangères a affirmé qu’actuellement, les femmes ont non seulement le rôle de "garder le feu" dans chaque famille, mais aussi une entité à part entière et susceptible de devenir une force motrice importante du processus de renouveau du pays.

Ces derniers temps, le Parti et l'État ont toujours prêté attention à la promotion de l'égalité des sexes, à la protection des droits et au renforcement du rôle et de la contribution des femmes dans tous les aspects de la vie politique, économique et sociale.

La promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes a toujours été l'une des priorités importantes dans la mise en œuvre du travail extérieure du Vietnam, a déclaré Lê Thi Thu Hang, ajoutant qu’en particulier, lors des forums multilatéraux, régionaux et internationaux, le Vietnam a fortement marqué l'image d'un pays actif et proactif.

"Le Vietnam est l'un des premiers pays à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement sur l'égalité des sexes et l'amélioration de la position des femmes et s’efforce actuellement de mettre en œuvre l'Agenda 2030 pour le développement durable, dans lequel ont des objectifs sur la promotion de l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles", a-t-elle partagé.

Au Conseil de sécurité des Nations unies, le Vietnam a promu la priorité sur les "Femmes, paix et sécurité" en présidant l'adoption de la Résolution 1889 sur le rôle des femmes dans la reconstruction post-conflit (en 2009) et a organisé la conférence internationale d'envergure mondiale sur les femmes, la paix et la sécurité en 2020.

Le Vietnam a également envoyé des femmes officiers pour rejoindre la force de maintien de la paix des Nations unies au Soudan du Sud et en République centrafricaine. Ce nombre représente actuellement environ 16% de la force vietnamienne et sera augmenté dans un avenir proche, et supérieur au taux recommandé par les Nations unies.

Lê Thi Thu Hang a déclaré que grâce à la coopération internationale, le Vietnam non seulement présente au monde ses engagements, politiques et efforts du Vietnam en matière d'égalité des sexes et de garantie des droits de l'homme, mais tire également parti de davantage de ressources, de techniques et d'expériences pour contribuer à la mise en œuvre réussie des objectifs stratégiques sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.

Le chef p.i du Département de l’égalité des sexes relevant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Lê Khanh Luong, pour sa part, a déclaré que ces derniers temps, les politiques du bien-être social se sont concentrées sur la priorité destinée aux personnes ayant rendu service à la Patrie en difficulté, les personnes démunies et celles issues des ethnies minoritaires, contribuant augmenter progressivement les revenus, assurer une vie sûre, égale et heureuse du peuple, dans laquelle les femmes et les enfants sont toujours l'objet prioritaire.

VNA/CVN