Santé
Promouvoir la participation active des jeunes au traitement et à la prévention du VIH/sida

Répondant au Mois national d'action sur le VIH/sida et à l'occasion de la Journée mondiale du VIH/sida (1er décembre), le 30 novembre, l'Association de Hô Chi Minh-Ville pour la prévention et le contrôle du VIH/sida et l'Union municipale des jeunes communistes ont organisé le Festival "Vivre pleinement 2022” pour les jeunes de la ville. Plus de 200 jeunes, membres des clubs homosexuels et des clubs d'assistance des hétérosexuels et homosexuels y ont participé.

>> Le Vietnam parmi les pays ayant la meilleure qualité de traitement du VIH

>> Sida : Hô Chi Minh-Ville pilote le modèle de TelePrEP

>> Vers la fin de l’épidémie de VIH/sida en 2030

Les députés visitent les stands des clubs et des clubs d'assistance des hétérosexuels et homosexuels

Le vice-président de l'Union des jeunes communiste de Hô Chi Minh-Ville, Bui Huu Hong Hai, a déclaré que le festival "Vivre pleinement" est une activité organisée chaque année dans le but de sensibiliser les jeunes sur le traitement et la prévention du sida. L’évènement cherche aussi à réduire la stigmatisation et la discrimination à l'encontre des séropositifs et renforcer les activités de dépistage et de traitement précoce du VIH/sida. Il s’agit aussi de fournir des services complets de contrôle du VIH/sida et promouvoir les services disponibles en matière de VIH/SIDA auprès de la population. Tout cela s’inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre l'épidémie de sida à horizon 2030.

Cette année, le festival « Vivre pleinement » a organisé de nombreuses activités significatives telles que : Atelier sur « La stigmatisation des personnes atteintes du VIH : encore ou pas ? » ; atelier sur « Le rôle de la communauté dans l'amélioration de la qualité des services de santé liés au VIH » ; programme "Rencontre des communautés du Sud: Défis et Opportunités"; atelier « Les personnes séropositives doivent savoir » ; "venir à comprendre"; et un gala "Vive pleinement".

Miss H'Hen Niê a envoyé les souhaits à l'arbre "de rêves pour les homosexuels"".

Grâce au Festival, les organisateurs espèrent inculqué aux jeunes des connaissances médicales afin de se protéger et de protéger leurs proches contre le VIH. Dans le même temps, ils appellent à la coordination de tous les niveaux, branches, agences de presse, médias pour mettre en œuvre avec succès le message “Arrêtez de stigmatiser les personnes atteintes du VIH“, afin que la vie des personnes séropositives soit meilleure et que personne ne soit laissé pour compte.

Le Dr Tieu Thi Thu Van, présidente de l'Association de Hô Chi Minh-Ville pour la prévention et le contrôle du VIH/sida, a déclaré que de nombreux groupes communautaires de personnes atteintes du VIH à Hô Chi Minh-Ville ont fait de grands progrès. Ils ont surmonté leur complexe d'infériorité pour devenir des personnes utiles à la société et apporter leurs propres connaissances et expériences pour aider et soutenir ceux qui sont dans la même situation. Par conséquent, ils devraient recevoir plus de respect de la part de la société.

Un stand de services de prévention de VIH/SIDA.

La consule générale des États-Unis à Hô-Chi-Minh-Ville, Susan Burns, a hautement apprécié la capacité d'adaptation et la détermination d'Hô-Chi-Minh-Ville à prendre soin de la communauté des personnes atteintes du VIH au Vietnam. Elle espère que dans les temps à venir, Ho Chi Minh-Ville continuera à créer les conditions pour que les gens, en particulier les jeunes, participent aux activités de prévention et de contrôle du VIH/SIDA et créent un consensus de l'ensemble du système de santé et de la communauté pour participer à la prévention et au contrôle du VIH/SIDA ainsi que pour assurer leur qualité de vie.

      Texte et photo : Quang Châu/CVN

back to top