Presse américaine : les perspectives macroéconomiques du Vietnam sont bonnes

Les perspectives macroéconomiques du Vietnam sont prometteuses car le pays a connu une forte consommation intérieure, a reçu des investissements directs étrangers et a maintenu un excédent de la balance commerciale avec d'autres pays, a écrit un article récemment publié sur le site américain lookingalpha.com.

>> L’économie vietnamienne retrouve son niveau d’avant le COVID-19

>> Croissance du crédit et évolutions économiques

>> Le Premier ministre préside une réunion de la permanence du gouvernement

Une forte reprise de la consommation personnelle a contribué à l'impressionnante croissance du PIB du pays au 3e trimestre.
Photo : Thê Duyêt/VNA/CVN

La croissance du PIB réel du Vietnam devrait dépasser 8% en 2022. À une époque où d'autres grandes économies mondiales réduisent leur soutien budgétaire et monétaire dans le but de contenir l'inflation, le Vietnam est en mesure de soutenir sa croissance.

En janvier 2022, le Vietnam a adopté un plan de relance budgétaire de 15,4 milliards d’USD à près de 4% de son PIB pour soutenir son objectif de croissance de 8% pour l'année. La relance est généralement considérée comme positive pour la trajectoire de croissance du PIB du pays pour l'année, a-t-il déclaré.

La monnaie et les taux d'intérêt du Vietnam semblent également relativement stables par rapport à d'autres pays. Une forte reprise de la consommation personnelle ainsi qu'une forte croissance des exportations ont contribué à l'impressionnante croissance du PIB du pays au 3e trimestre de 13,67%.

La position macroéconomique solide du Vietnam devrait sortir sa population de la pauvreté, car plus de la moitié de la population vietnamienne devrait rejoindre la classe moyenne mondiale d'ici 2035.

"Le pays a su rester attractif pour les investisseurs étrangers et a reçu des entrées nettes d'investissements directs étrangers (IDE) totalisant 15,3 milliards d’USD en 2021, soit 4,2 % du PIB, contre 3,2 % du PIB en 2013", indique l'article.

Selon l'auteur, les régulateurs vietnamiens se disputent une mise à niveau vers le statut de marchés émergents par les fournisseurs d'indices mondiaux. La Commission nationale des valeurs mobilières du Vietnam travaille avec des agences mondiales telles que la Banque mondiale et FTSE ainsi qu'avec les ministères, les associations et les membres du marché vietnamiens pour répondre aux préoccupations concernant les limites de propriété étrangère.

Les organes de gestion du pays sont disposés à rendre les marchés plus accessibles aux investisseurs étrangers et à renforcer le soutien aux infrastructures nécessaires au fonctionnement d'un marché sain et fonctionnel. Une mise à niveau vers le statut de marchés émergents pourrait potentiellement attirer des entrées d'actifs étrangers actifs et passifs sur le marché local vietnamien, a-t-il conclu.

VNA/CVN

back to top