15/06/2021 00:00
La 4e vague de COVID-19 qui se déroule actuellement au Vietnam s’avère très compliquée avec la multiplication des cas de contaminations. Des mesures sont strictement appliquées dans le but d’empêcher la propagation du virus.
>>Un Fonds créé pour financer la vaccination contre le COVID-19
>>Encourager la participation des localités et entreprises à l'importation de vaccins

Des patients du COVID-19 annoncés guéris à Dà Nang (Centre)le 4 juin.

Photo : Vo Dung/VNA/CVN


Selon un rapport présenté lors de la réunion périodique de mai du gouvernement, tenue le 3 juin à Hanoï, depuis le 27 avril, le Vietnam a détecté 4.780 nouveaux cas de COVID-19. À ce jour, plus de 1,1 million de doses de vaccin ont été injectées. Plus de 31.000 personnes ont reçu les deux injections nécessaires. Le rapport affirme que la situation est sous contrôle mais qu’il est toujours nécessaire de continuer à renforcer les mesures de prévention et de contrôle.

Lors de la réunion, le Premier ministre Pham Minh Chinh a insisté sur la nécessité de renforcer les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie, de réaliser efficacement la vaccination et d’appliquer les technologies nécessaires dans le combat contre le coronavirus dans ce contexte compliqué de la 4e vague de COVID-19.

Il a en outre jugé nécessaire de prendre rapidement des politiques d’assistance aux travailleurs, employeurs et entreprises impactés par le COVID-19.

Le chef du gouvernement a déclaré apprécier particulièrement les efforts inlassables des forces compétentes, notamment du personnel médical, pour contenir l’épidémie.
 
Un total de 347 millions d'USD
pour la lutte contre le virus

 
Le Vietnam a consacré à ce jour plus de 8.000 milliards de dôngs (plus de 347.000 USD) pour mettre en œuvre des politiques de prévention et de contrôle du COVID-19, a annoncé le 2 juin le ministère des Finances.


Sur ce total, plus de 6.100 milliards de dôngs provenaient du budget central, dont 5.350 milliards alloués aux ministères pour l’achat de fournitures et d’équipements médicaux ainsi que de vaccins, et 762 milliards pour soutenir les localités.

De plus, 13.100 milliards de dôngs (568,6 millions d’USD) supplémentaires ont été accordés à plus de 13 millions de personnes confrontées à des difficultés en raison du COVID-19. Il s'agit principalement des pauvres, des personnes bénéficiaires de politiques sociales, de celles qui ont rendu service à la nation ainsi que des travailleurs qui ont perdu leur emploi.


Une ouvrière de la province de Bac Ninh (Nord) se fait vacciner le 27 mai. 
Photo : Thai Hùng/VNA/CVN

Le gouvernement a soumis un plan au Comité permanent de l’Assemblée nationale avec un financement prévu d’environ 25.200 milliards de dôngs (1,09 milliard d'USD) pour acheter des vaccins en faveur de quelque 75 millions de Vietnamiens, dont le budget central assurera environ 16.000 milliards de dôngs et les 9,2 milliards restants proviendront du budget local, d'entreprises et d'organisations.

Le Vietnam, un point brillant
de la lutte contre la pandémie

Ces derniers temps, les efforts du Vietnam dans l’empêchement de la propagation du virus ont été appréciés par la communauté internationale, notamment experts, diplomates et sites d’informations. 

Sergey Levchenko, premier secrétaire de la division provinciale du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) et ancien gouverneur d'Irkoutsk, s’est déclaré impressionné par les réalisations obtenues par le Vietnam dans la lutte contre l'épidémie. "Nous sommes impressionnés par les acquis du Vietnam en matière de prévention et de contrôle du COVID-19", a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), ajoutant que le Vietnam avait combattu cette pandémie de manière efficace.

D'après lui, depuis le début de la pandémie au Vietnam, celui-ci a témoigné d'une réponse drastique et efficace, montrant que si un pays est bien gouverné et que tous sont déterminés à vaincre l'épidémie, il remportera certainement le combat avec succès.

Exprimant son admiration, Sergey Levchenko a ajouté que le Vietnam avait surpassé même plusieurs économies développées dans la lutte contre le COVID-19. Il a également souhaité au pays davantage de succès à cet égard. 

L'ancien gouverneur d'Irkoutsk a attribué les réalisations à la direction du Parti communiste du Vietnam avant d’affirmer que le pays allait dans la bonne direction. 

Selon le Professeur Rogier van Doorn, directeur de l'Unité de recherche clinique de l'Université d'Oxford (OUCRU) à Hanoï, le Vietnam a complètement contrôlé la pandémie, grâce à une épidémiologie de base. "Les mesures de dépistage, de mise en quarantaine et d'isolement des zones infectées ont obtenu de très bons résultats", a-t-il déclaré. 

Et d’ajouter que "les tests vous aideront, car ils montrent bel et bien qui est à risque et qui ne l'est pas. Le Vietnam a fait un excellent travail en augmentant sa capacité de dépistage depuis le tout début de la crise sanitaire mondiale. Si vous voyez les personnes testées chaque jour, vous constaterez que leur nombre est étonnamment élevé"

Le site web australien devpolicy.org a, quant à lui, apprécié les mesures prises par le Vietnam pour faire face à la 4e vague épidémique, dans un article publié le 19 mai. 

Selon ledit site internet, lorsque la 4e vague de COVID-19 s'est déclarée, le Vietnam a immédiatement appliqué une série de mesures telles que la distanciation sociale et les restrictions de déplacement dans les points chauds de la pandémie. Les comportements à risque comme le refus de porter un masque notamment sont strictement sanctionnés. Pendant ce temps, la plupart des magasins et entreprises restent ouverts. Devpolicy.org a affirmé que le calme et l'ordre du système ont engendré une confiance importante envers le Vietnam.
 
 
Capture d'écran de l'article dans la revue népalaise en ligne peoplesreview.com.np.
Photo : Câm Sa/CVN


Pour sa part, la revue népalaise en ligne peoplesreview.com.np a publié le 12 mai un article saluant les décisions importantes prises par le Vietnam pour atténuer les impacts du COVID-19.

Selon cet article, le Vietnam combat efficacement l’épidémie grâce à tant l'action rapide et décisive du gouvernement que le respect total par le public des mesures préventives, dont la distanciation sociale.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le Vietnam a mis en œuvre des politiques monétaires et financières de façon flexible, afin de réduire au mieux les faillites des entreprises et les risques immédiats pour le grand public.

 

Phuong Mai/CVN

 
* Article publié dans le cadre de la mise en 
œuvre de l'arrêté gouvernemental  N°84 daté du 29 mai 2020 sur les mesures à remédier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, à doper le déblocage des investissements publics et à assurer la sécurité sociale dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.