28/07/2018 22:39
Lors de leur rencontre le 28 juillet à Hanoï, le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung et le maire de la ville américaine de Los Angeles, Eric Garcetti, ont convenu de coopérer dans le règlement des questions liées à l’environnement, aux transports et au développement de la ville intelligente.

>>Le Vietnam considère les États-Unis comme l’un de ses partenaires de premier plan
 

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite), et le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, le 28 juillet dans la capitale vietnamienne.
Photo: Nguyên Van Canh/VNA/CVN 


Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a informé son interlocuteur américain des résultats marquant les 10 ans d’élargissement des limites administratives de Hanoï. Pour l’heure, la ville accélère la construction de l’autorité électronique, la création d'un environnement de start-up. Dans son processus de développement, la capitale vietnamienne se heurte à des défis, notamment la pollution, le traitement des déchets, les embouteillages. Il s’agit de questions où Los Angeles a de nombreuses expériences.

Ainsi, le maire de Hanoï a-t-il demandé aux deux villes de signer un programme de coopération dans divers domaines dont la priorité au règlement des problèmes urbains, le développement touristique, la construction d'une ville intelligente.

Pour sa part, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, est tombé d’accord avec son homologue de Hanoï sur le programme de coopération. Il a demandé l'établissement d'un jumelage entre les deux villes pour se soutenir  dans plusieurs domaines, mais avant tout dans le règlement des embouteillages, la réduction de la pollution, la construction de la ville intelligente, les échanges culturels, échanges entre les deux peuples. Los Angeles souhaite envoyer des étudiants à Hanoï ainsi que dans d’autres villes et provinces vietnamiennes pour le partage d'expériences.

Enfin, Nguyên Duc Chung a espéré que Hanoï et Los Angeles organiseront régulièrement les échanges pour élargir leurs relations de coopération et, plus largement, les relations Vietnam-
États-Unis.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.