06/10/2021 22:00
Des pays du monde entier passent du zéro COVID-19 à une vie en toute sécurité avec l’épidémie, et le Vietnam ne fait pas exception, a déclaré le représentant résident adjoint du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Patrick Haverman.
>>Rapports du PNUD : impacts de la pandémie sur les ménages vulnérables
>>L’initiative du Fonds de vaccins anti-COVID-19 est appreciée
>>Des organisations internationales apprécient la lutte contre le COVID-19 du Vietnam

Dans une récente interview à l’Agence Vietnamienne d'Information (VNA), le représentant résident adjoint du PNUD, Patrick Haverman, a déclaré que la première priorité du Vietnam était la santé de la population. Et avec l’augmentation des taux de vaccination, le pays rouvre doucement son économie.

Abordant la réponse à l’épidémie, il a souligné la nécessité d’une approche plus flexible, notamment des fermetures et des périodes de quarantaine plus courtes ainsi qu'une accélération des vaccinations.

Le représentant résident adjoint du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, Patrick Haverman, au micro de la VNA.
Photo : VNA/CVN

Patrick Haverman loué le gouvernement vietnamien pour sa diplomatie vaccinale, affirmant qu’il est étonnant de voir à quelle vitesse les gens dans le pays se font vacciner contre la maladie. "Nous avons vu les priorités et comment les personnes âgées et les plus vulnérables devraient avoir la priorité pour se faire vacciner. Et avec cette réponse, il pourrait y avoir une légère ouverture de l’économie très soigneusement", a-t-il noté.

Selon Patrick Haverman, le PNUD a récemment lancé deux rapports sur l’impact socio-économique du Covid-19 sur les ménages vulnérables au Vietnam et la mise en œuvre du deuxième programme de soutien du gouvernement aux personnes touchées par le COVID-19.

Le Vietnam peut soutenir la croissance, l’emploi et les revenus avec un  programme d’aide en espèces plus important pour les ménages vulnérables sans crainte d’inflation ou d’impact négatif sur la balance des paiements.

Pour atteindre le double objectif de soutenir les ménages vulnérables et de stimuler la croissance économique, le programme d’assistance en espèces doit être lancé le plus rapidement possible.

Le moyen le plus rapide est d’accorder la priorité aux  enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes, aux personnes âgées de 60 ans révolus, y compris les personnes âgées de 80 ans révolus qui bénéficient de programmes réguliers d’assistance en espèces sans pension ; et les personnes handicapées.

Les exigences administratives devraient être minimisées et un registre électronique des personnes devrait être établi, répertoriant les ménages et les personnes qui ont reçu une aide.

Concernant la réouverture du Vietnam dans les temps à venir, le représentant du PNUD a déclaré que le gouvernement vietnamien a fait du bon travail et que la vaccination est vraiment importante. Pour rouvrir, la vaccination devrait être la première priorité, a-t-il déclaré, ajoutant que le Vietnam devrait imposer des mesures de distanciation sociale un peu plus flexibles, c’est-à-dire ne pas confiner toute la ville.

Ce sont des conditions importantes pour que le pays s’ouvre lentement et promeuve son économie avec l’aide de programmes de sécurité sociale, a-t-il indiqué.

"Nous pensons donc que le Vietnam est sur la bonne voie. Nous l’avons vu s’ouvrir lentement. Et avec cela, l’économie nationale peut recommencer à croître. Nous espérons donc une bonne reprise de l’économie", a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.