23/04/2021 21:30
Jeudi 22 avril, le Conseil populaire de Hô Chi Minh-Ville a adopté une résolution sur l'investissement dans l'amélioration des canaux de drainage des eaux usées et la construction d'intersections, d’un budget total de plus de 12.000 milliards de dôngs.
>>Développer des cités urbaines résilientes au changement climatique
>>Forte lutte contre la pollution sonore à Hô Chi Minh-Ville
>>Un nouvel accord promet des solutions vertes pour Hô Chi Minh-Ville

Les projets permettront d'éradiquer la pollution des eaux.

Lors d'une réunion tenue le 22 avril, le Conseil populaire de Hô Chi Minh-Ville a adopté une résolution sur l'investissement dans les projets de construction de l'intersection d'An Phu (ville de Thu Duc) et des infrastructures reliant le canal Tham Luong - Bên Cát - Nuoc Lên.

Ces deux projets, qui nécessiteront plus de 12.000 milliards de dôngs, permettront de mieux drainer les eaux usées, de prévenir les inondations, de résoudre la pollution et de connecter les infrastructures de circulation.

À cette réunion, Vo Van Hoàn, vice-président du Comité populaire municipal, a présenté les rapports de ces deux projets pour que le Conseil populaire municipal les examine et les approuve. Pour le projet d'intersection d’An Phu (ville de Thu Duc), le budget prévisionnel est de 3.926 milliards de dôngs, dont 1.800 milliards provenant de l’État et 2.126 milliards de la ville.

Selon Vo Van Hoàn, ce projet vise à renforcer la liaison de l'autoroute Hô Chi Minh Ville - Long Thanh - Dâu Giây avec la rue Mai Chi Tho et les principales artères de la ville, contribuant ainsi à résoudre les embouteillages sur ces voies de circulation majeures de la mégapole.

Pour le projet de construction d'infrastructures et d'amélioration de l'environnement du canal Tham Luong - Bên Cat - canal Nuoc Lên, le vice-président a déclaré que ce projet permettra de relier  la ville aux provinces de Long An, Binh Duong et Dông Nai. Le capital d'investissement est de  8.200 milliards de dôngs, dont 4.000 milliards de l’État.

Ce projet traversera sur plus de 32 km les arrondissements et districts de Binh Tân, Tân Phu, Tân Binh, Go Vâp, Binh Thanh, 12 et Binh Chanh.

L’ouvrage comprendra la construction de remblais en béton le long des deux berges du canal et le dragage de l'ensemble de celui-ci, la construction de douze jetées, de routes des deux côtés du canal de 8-12 m de large ainsi que de trois ponts.

Sont prévus aussi des systèmes de drainage des eaux pluviales et de tranchées techniques.

Vo Van Hoàn a déclaré que ce projet visait à améliorer le drainage des eaux usées, la prévention des inondations,  la réduction de la pollution et à connecter les infrastructures de circulation.

Il s'agit d'un projet  destiné à la fois à améliorer la qualité de vie de la population et  à servir le développement socio-économique de Hô Chi Minh-Ville.

Les deux projets seront mis en œuvre entre 2021 et 2025.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.