22/04/2021 15:09
Le Tribunal populaire de Hanoï a rouvert jeudi 22 avril le procès en première instance de l'ex-ministre de l'Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng.
>>Report pour la 2e fois du procès de Vu Huy Hoàng et de ses complices
>>Réouverture du procès de Vu Huy Hoàng et de ses complices prévue le 18 janvier

L'accusé Vu Huy Hoàng au Tribunal populaire de Hanoï, le 22 avril.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Vu Huy Hoàng est impliqué dans l'affaire de "violation des règles relatives à la gestion et à l’utilisation des biens de l’État, causant la perte et le gaspillage des biens" et "violation des règles de l’État relatives à la gestion foncière", survenue au ministère de l’Industrie et du Commerce et à Hô Chi Minh-Ville.

Outre Vu Huy Hoàng, ses neuf complices sont également poursuivis en justice.

Vu Huy Hoàng et Phan Chi Dung, ancien chef du Département de l’industrie légère du ministère de l’Industrie et du Commerce, sont accusés d’avoir "enfreint des règles relatives à la gestion et à l’utilisation des biens de l’État, causant la perte et le gaspillage de biens" en vertu de la clause 3, article 219 du Code pénal de 2015. Les huit autres sont accusés d’avoir "enfreint des règles relatives à la gestion foncière" en vertu du point b, clause 3, Article 229 du Code pénal de 2015.

Les 7 et 18 janvier, le Tribunal populaire de Hanoï avait dû décider de reporter le procès en première instance à cause de l'absence de trois des dix accusés et de nombreuses autres personnes concernées.

Selon l’acte d’accusation du Parquet populaire suprême, la plupart des accusés sont des dirigeants du secteur de l’industrie, des cadres importants du ministère de l’Industrie et du Commerce et du Conseil populaire de Hô Chi Minh-Ville, ceux qui ont des compétences professionnelles et des connaissances sur leur domaine du travail.

Cependant, pour des différentes motivations, les accusés ont commis de graves violations de la loi pendant une longue période. Avec leur participation, le droit d’utilisation des terres appartenant à l’État, d’une valeur de plus de 3,8 billions de dôngs, a été transféré illégalement à des entreprises privées, causant plus de 2,7 billions de dôngs (plus de 118 millions d'USD) de pertes à l’État.

Le procès en première instance durera en une semaine.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.