Pluie de records aux 9es Jeux sportifs nationaux

Quatre-vingt-seize records des Jeux sportifs nationaux ont été battus à l’occasion de l’édition 2022 disputée du 9 au 21 décembre à Quang Ninh et dans dix autres villes et provinces du Nord. Avec 175 médailles d’or, la délégation de Hanoï s’est classée en tête.

>> Ouverture des 31es Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est à Hanoï

>> Pour des Jeux sportifs nationaux plus beaux

Les tireuses à l’arc en compétition aux 9es Jeux sportifs nationaux.
Photo : VNA/CVN

Les 9es Jeux sportifs nationaux ont également établi un record en termes de nombre de disciplines (43, divisées en 941 épreuves) et de participants (plus de 17.100, dont environ 10.000 compétiteurs). 

La délégation de Hanoï a dominé le tableau des médailles avec 175 d’or, 143 d’argent et 157 de bronze. C’est la 6e fois que la capitale finit sur la plus haute marche du podium, suivie cette année par Hô Chi Minh-Ville (128 d’or, 119 d’argent et 143 de bronze) et la délégation de l’Armée (90, 82 et 95).

Dans son discours prononcé à la cérémonie de clôture, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Van Hùng, a affirmé qu’il s’agissait d’un événement significatif, permettant d’évaluer les résultats d’un cycle de quatre ans de formation et de développement du sport dans le pays, définissant ainsi les orientations à suivre pour le futur du sport vietnamien.

L’athlétisme en tête

Les sportifs ont établi 53 nouveaux records nationaux et 96 records des jeux. L’athlétisme est l’une des disciplines où la “pluie de records” a été la plus abondante. Fait rare, lors de l’épreuve masculine de saut à la perche, trois athlètes ont réussi à passer la barre des 4,30 m et n’ont pas réussi à se départager. Il s’agissait de Lê Van Han et de Nguyên Van Huê, tous deux de la province de Hai Duong (Nord), et de Trân Ba Linh de Dà Nang (Centre). Les organisateurs ont donc décerné à chacun la médaille d’or.

En athlétisme, six records nationaux ont été établis aux 9es Jeux sportifs nationaux.
Photo : VNA/CVN

Grâce à son chrono de 13 secondes 38 au 110 m haies, la championne des Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games), Bùi Thi Nguyên a remporté l’or. Elle a de surcroît battu le record des Jeux, établi il y a 12 ans par Bach Phuong Thao de l’équipe de Nam Dinh (Nord).

Nguyên Thi Oanh a survolé l’épreuve du 10.000 m en franchissant la ligne d’arrivée en 33 minutes 13 secondes 23, battant le record national de 34 minutes 2 secondes 59 de la coureuse Pham Thi Hông Lê, établi lors du championnat national de 2021. Mieux encore, c’est la meilleure performance d’une athlète d’Asie du Sud-Est depuis plus d’une décennie.

Toujours sur 10.000 m, chez les hommes, le vétéran Nguyên Van Lai a remporté l’or avec un temps de 30 minutes 36 secondes 86 battant de près de 10 secondes le record de Nguyên Chi Dông (30 minutes 46 secondes 21) établi il y a 20 ans aux Jeux sportifs nationaux de 2002

Lê Thi Tuyêt, qui ne pèse que 37 kg et ne mesure que 1,40 m, a battu le record des Jeux au marathon féminin. Elle a terminé avec un temps de 2 heures 47 minutes 3 secondes, battant le record de 2 heures, 48 minutes établi par Pham Thi Binh en 2014.

Le champion des SEA Games 31, Hoàng Nguyên Thanh, a non seulement décroché l’or au marathon avec un temps de 2 heures 25 minutes 2 secondes, mais a également fait tomber le record des Jeux de 2 heures 26 minutes 32 secondes de Bùi Thê Anh de 2014. En mai dernier, Thanh était devenu le premier athlète masculin vietnamien à gagner l’or au marathon lors des SEA Games.

Le coureur Ngân Ngoc Nghia également impressionné au 100 m avec deux nouveaux records personnels. Il a remporté l’épreuve avec un temps de 10 secondes 35, battant son propre record national de 10 secondes 40 établi au championnat national 2020 ainsi que son propre record des jeux de 10,47 datant de 2018.

Nouvelle étape de développement

Les Jeux sportifs nationaux est une bonne occasion pour les compétiteurs de montrer leur talent pour ensuite être sélectionnés dans les équipes nationales.
Photo : VNA/CVN

En natation, l’édition 2022 a été témoin des adieux de nombreux vétérans de la discipline, dont la nageuse Nguyên Thi Anh Viên qui a remporté neuf médailles d’or pour la délégation militaire avant de se retirer définitivement de la compétition pour se tourner vers le coaching.

Évaluant la qualité des compétitions au tir sportif, Vu Thi Anh Dào, en charge de cette discipline au Département général de l’éducation physique et des sports, a déclaré que les Jeux sportifs nationaux est une bonne occasion pour les compétiteurs de montrer leur talent pour ensuite être sélectionnés dans les équipes nationales.

Les meilleurs tireurs ont tous remporté des médailles dans leurs épreuves respectives avec notamment 22 records des jeux battus lors de cette édition.

Les succès des sportifs apportent bien sûr de la joie dans leur commune d’origine, de la fierté à leurs proches, ils contribuent à promouvoir le sport au niveau local, mais c’est surtout une source d’inspiration pour la jeune génération.

Le lutteur Lê Dinh Vu, détenteur d’une médaille d’or en kurash dans la catégorie des plus de 100 kg, a partagé qu’il attendait cette victoire depuis quatre ans. Sa médaille, en plus de lui apporter des primes non négligeables, le motive également à poursuivre ses efforts pour faire toujours mieux.

Après des jours de compétitions passionnantes et féroces mais toujours dans un esprit Coubertin de solidarité, d’honnêteté et de noblesse, les 9es Jeux sportifs nationaux ont officiellement pris fin. Ils ont marqué une nouvelle étape de développement et portent les espoirs de voir les sportifs vietnamiens briller lors des prochains grands événements organisés en Asie et dans le monde.

Phuong Nga/CVN

back to top