21/01/2022 20:02
Le Tribunal populaire de la province de Phu Yên (Centre) a condamné vendredi 21 janvier un homme à six ans et six mois de prison pour avoir distribué des documents contre l’État vietnamien et d’engins explosifs.
>>Tuyên Quang : un homme arrêté pour propagande contre l'État
>>Un homme condamné pour propagande contre l’État
>>Lutte contre les manœuvres de sabotage à l'encontre du Parti et de l'État

L'accusé Nguyên Bao Tiên au Tribunal populaire de la province de Phu Yên (Centre), le 21 janvier.
Photo : VNA/CVN
Selon l'acte d'accusation du Parquet populaire provincial, Nguyên Bao Tiên, né en 1986 et domicilié dans le quartier 4 de la ville de Tuy Hoà, suivait les journaux étrangers et partageait et publiait souvent des articles, dont le contenu déformait ou s'opposait à l'État de la République socialiste du Vietnam.

D’août à octobre 2019, il a reçu six colis contenant plusieurs livres diffusant des informations subversives. Il a également envoyé 46 colis à d'autres personnes et a été arrêté alors qu'il effectuait des procédures d'envoi des 21 autres. Vingt-deux colis supplémentaires avec 38 livres ont également été trouvés à son domicile.

Le 20 avril 2021, la police a découvert une grenade cachée par cet homme. Nguyên Bao Tiên a déclaré qu'il avait secrètement ramené chez lui cet explosif alors qu'il participait à un exercice militaire en avril 2008.

Au procès, Tiên a fait des aveux et a plaidé coupable.

Le jury a décidé de l'envoyer en prison pour six ans et six mois de prison : cinq ans et six mois de prison pour "stockage, distribution et diffusion de documents contre l'État de la République socialiste du Vietnam" et un an pour "appropriation et stockage d’engins explosifs" en vertu de l'Article 305 du Code pénal.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.