Succès du programme de prêts pour l’entrepreneuriat ethnique

Poursuivant les objectifs de développement socio-économique et de réduction de la pauvreté, la cité municipale de Sa Pa, dans la province de Lào Cai (Nord-Ouest), a mis en œuvre pendant 20 ans 16 programmes d’octroi de crédits préférentiels en faveur de personnes en situation de précarité, issues notamment de minorités ethniques.

>>Cao Bang prend soin de la vie des Lô Lô

>>Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

D’après les chiffres communiqués lors de la récente conférence bilan des 20 ans de mise en œuvre de l’arrêté N°78/2002 du gouvernement sur l’octroi de ces prêts préférentiels, plus de 33.000 familles à Sa Pa en ont bénéficié, d’un montant total d’environ 880 milliards de dôngs, accordés par la Banque des politiques sociales.

Ces prêts les ont aidés à développer l’économie familiale, notamment via la production agricole et l’élevage bovin et porcin. Avec ce programme, Sa Pa a nettement amélioré le niveau de vie de la communauté des minorités ethniques, dont les H’mông et les Dao. Plus de 11.400 familles sont sorties de la pauvreté et quelque 33.000 emplois ont été créés grâce à la mise en place de coopératives agricoles et artisanales.

Bénéficiaire de prêts préférentiels, la coopérative Ta Phin valorise l’artisanat du tissage des Dao.
Un paysan Dao achève les procédures pour recevoir un prêt bancaire.
Une femme Dao présente à un visiteur des produits traditionnels à base d’herbes médicinales.
Femmes Dao membres d’une coopérative de tissage de brocatelles.
Femmes H’mông récoltant des fruits de son tra (Docynia indica).

Texte et photos : Trân Viêt - Linh Thao/VNA-CTV/CVN