La fête Háu Đoong des Giáy pour remercier le génie de la Forêt

Dans la province de Lai Châu (Nord), les Giáy sont au nombre d’environ 14.000, soit 3,09% de sa population. Dans la culture traditionnelle de cette ethnie minoritaire, le génie de la Forêt est considéré comme la divinité la plus sacrée, protégeant les villageois dans leur vie quotidienne.

>>La Fête de la saison des pluies des Hà Nhi

>>Quand les Thai blancs remercient les divinités

>>Cérémonie de prière pour la santé des éléphants

Préparation de gâteaux de riz lors de la fête "Háu Đoong" des Giáy à Lai Châu.
Photo : VNA/CVN

Pour exprimer leur gratitude, les Giáy organisent chaque année au 6e mois lunaire un grand culte, appelé la fête Háu Đoong. C’est l’une des coutumes qu’il faut conserver pour faire comprendre aux gens l’importance de la nature et pourquoi on doit absolument la protéger.

Au jour J, les Giáy se rendent en forêt et choisissent un grand arbre pour aménager un lieu de culte. Ils prient et demandent au génie de la santé, de la chance, des récoltes abondantes, etc. Après cette cérémonie importante, viennent les jeux folkloriques (tir à la corde, saut de sac, pratique des gongs les yeux bandés), et des concours gastronomiques (préparation de gâteaux de riz, coupe express des nouilles), etc.

La fête Háu Đoong n’est pas seulement significative d’un point de vue spirituel, elle affirme également le rôle et la position d’une communauté qui œuvre depuis toujours pour la protection de la nature.

Un grand arbre est choisi pour l’installation de l’autel.
Un numéro artistique lors de la fête Háu Ðoong.
Le concours de préparation de gâteaux de riz.
Le concours de préparation de gâteaux de riz.
Qui sera la meilleure dans la coupe express des nouilles ?
Le saut de sac, un jeu folklorique qui attire les foules.


Texte et photos : Đinh Thùy - Linh Thao/VNA/CVN

back to top