17/10/2021 00:00
Le 15 octobre, l'Union des femmes vietnamiennes a célébré son 91e anniversaire et la Journée de la femme vietnamienne (20 octobre), en remettant des Prix des femmes vietnamiennes et Prix des femmes entrepreneuses de 2021 lors d’une cérémonie tenue en ligne entre Hanoï et d'autres villes du pays.
>>La technique ECMO augmente le taux de survie des patients gravement malades
>>Une médecin recompensée pour ses travaux de recherche
>>Le Vietnam célèbre les 30 ans du prix Kovalevskaïa

Pham Thi Ngoc Thao (en blanc) reçoit le Prix des femmes vietnamiennes 2021.

Lors de la cérémonie de remise des prix, le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh a apprécié les femmes qui portent toujours en elles un fort désir de contribuer de manière positive à la société. Selon lui, les collectifs et les femmes honorées ont discrètement consacré leur vie au développement du pays.

Cette année, le Prix des femmes vietnamiennes a honoré six collectifs et dix personnes exemplaires à travers le pays dont la directrice adjointe de l'hôpital Cho Rây à Hô Chi Minh-Ville, Pham Thi Ngoc Thao, pour ses contributions importantes dans la protection de la santé de la population.

Pham Thi Ngoc Thao a par ailleurs été une femme exemplaire dans la lutte contre le COVID-19 en tant que membre du groupe de conseil professionnel pour le traitement des patients graves du Centre national de direction, de gestion et de consultation en ligne pour le traitement des patients du COVID-19.

Dans son domaine, celui de la réanimation d'urgence, la scientifique a été pionnière en menant des recherches avancées en réanimation sur différentes spécialités : recherche et application de certaines techniques de dialyse modernes en cas d'urgence et de traitement de maladies, dialyse continue en cas de choc septique, défaillance multiviscérale et pancréatite aiguë sévère. Cette dernière a été saluée par le prix Kovalevskaia honorant les femmes scientifiques.

Pham Thi Ngoc Thao en pleine concentration.

L'"Application de la technique d'oxygénation extracorporelle par membrane (ECMO) dans le traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) et de la myocardite aiguë" est une technique qui a fait des miracles au Vietnam. Étudiant les techniques d'ECMO à l'Hôpital universitaire de Ratisbonne (Allemagne) il y a plus de dix ans, la chercheuse a appliqué cette haute technologie dans des activités de traitement à l’hôpital. L'ECMO a de fait sauvé la vie de nombreux patients en état très critique.

Par ailleurs, la docteure Pham Thi Ngoc Thao a participé à de nombreux autres projets de recherche liés à l'urgence traumatique, à la réanimation de la greffe d'organes, à la septicémie...

Au cours de ces deux années de crise sanitaire provoquée par l'épidémie de COVID-19, la technologie ECMO a été transférée à de nombreux hôpitaux à travers le pays par l'équipe médicale de l'hôpital Cho Rây, contribuant à sauver la vie de nombreux patients graves, en particulier le patient britannique Nº91.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Ka Lu, musée à ciel ouvert de la culture des Vân Kiêu Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.