Pérenniser et renforcer la chaîne d'approvisionnement Vietnam - États-Unis

La chaîne d'approvisionnement Vietnam - États-Unis doit être renforcée pour accroître la résilience, être plus durable et apporter un maximum d'avantages aux divers "maillons" de la chaîne.

>> Le commerce Vietnam - États-Unis atteint un niveau record en 2021

>> Vietnam - États-Unis : Belle perspective du commerce bilatéral

>> Le commerce Vietnam - États-Unis s’oriente vers un développement durable

Au cours de dix premiers mois de l’année, le Vietnam a exporté pour environ 94 milliards d'USD vers le marché américain. 
Photo : VNA/CVN 

Au cours de dix premiers mois de l’année, le Vietnam a exporté pour environ 94 milliards d'USD vers le marché américain, en hausse de 21,7% par rapport à la même période de 2021. L'année dernière, lorsque la pandémie de COVID-19 perturbait la production mondiale et les chaînes d'approvisionnement, le commerce bilatéral avait néanmoins dépassé 111 milliards d'USD.

Ces chiffres montrent clairement que les entreprises américaines attachent une grande importance à leurs liens d'approvisionnement au Vietnam. Cela a été souligné par des experts lors du récent Forum commercial Vietnam - États-Unis, sur le thème "Changement - Défi - Adaptation".

Pamela Phan, assistante adjointe du secrétaire américain au Commerce, chargée des affaires en Asie, a déclaré que les deux dernières années de crise sanitaire avait vu les chaînes d'approvisionnement gravement affectées. Cependant, le commerce entre le Vietnam et les États-Unis a encore augmenté, au-delà des attentes, ce qui montre que le marché américain a un grand besoin d'échanges commerciaux avec le Vietnam.

Lors de sa deuxième visite au Vietnam au cours de son mandat de gouverneure de l'État de l’Oregon, Kate Brown a partagé que de nombreuses grandes entreprises américaines telles qu'Apple, Nike, Dell, Intel... ont choisi le Vietnam comme destination d'investissement. Plus les entreprises américaines apportent des capitaux au Vietnam, plus les entreprises vietnamiennes ont des possibilités de participer plus profondément aux chaînes d'approvisionnement mondiales, améliorant ainsi leur niveau et leur adaptabilité.

Plus important encore, les entreprises américaines élargissent constamment les secteurs d'investissement. En accueillant de nombreuses entreprises d'IDE, le Vietnam deviendra un centre de production majeur, posant une base solide pour recevoir davantage de nouvelles commandes, attirant de nouveaux flux de capitaux en provenance des États-Unis et de nombreux autres marchés.

S'adapter au nouvel espace de coopération

Vietnam, un maillon clé des chaînes d'approvisionnement des États-Unis. 
Photo : VNA/CVN 

Susan Burns, consule générale des États-Unis à Hô Chi Minh-Ville, a noté que le Vietnam est devenu un maillon clé des chaînes d'approvisionnement, qu'il joue un rôle important et essentiel dans l'économie américaine, de la fabrication à la vente d'équipements comme téléphones, voitures, panneaux solaires, textiles, chaussures, etc.

En retour, dans ses engagements de ramener ses émissions carbonées à zéro d'ici 2050, le Vietnam pourra importer des produits et services du secteur énergétique des États-Unis. Actuellement, de nombreuses entreprises américaines souhaitent que le Vietnam profite de technologies américaines de pointe pour accélérer sa transition vers une énergie propre, créant ainsi de nouvelles opportunités commerciales dans les années à venir.

Après plus de 27 ans depuis la normalisation de leurs relations, la coopération entre le Vietnam et les États-Unis a fait des progrès substantiels et complets. Le commerce bilatéral a dépassé 111 milliards d'USD en 2021, contre 450 millions d'USD en 1995.

La valeur des échanges commerciaux entre Hô Chi Minh-Ville et les États-Unis est passée de 5,1 milliards d'USD en 2013 à 8,9 milliards en 2021. Particulièrement au cours des dix premiers mois de 2022, 7,99 milliards d'USD ont été atteints, en hausse de 11,1% par rapport à la même période de 2021.

En ce qui concerne les investissements, les États-Unis ont actuellement 1.203 projets en vigueur au Vietnam avec un capital social total d'environ 11,5 milliards d'USD, se classant 11e dans la liste des 141 pays et territoires investissant au Vietnam.

Au cours des dix premiers mois de 2022, les États-Unis se sont classés au 8e rang avec un capital social de plus de 700 millions d'USD.

VNA/CVN 

back to top