Peine de 13 ans de prison contre un Bangladais pour fraude à l’envoi de main-d'œuvre à l’étranger

Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné le 19 septembre à 13 ans d'emprisonnement ferme un ressortissant bangladais pour "appropriation frauduleuse de biens" en vertu de l’article 174 du Code pénal.

>> La peine d'emprisonnement pour l'organisation et le courtage pour les transfuges à l'étranger

Abedin Ahmed. 
Photo : HNM/CVN

Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné le 19 septembre à 13 ans d'emprisonnement ferme un ressortissant bangladais pour "appropriation frauduleuse de biens" en vertu de l’article 174 du Code pénal.

À la mi-2018, Abedin Ahmed, né en 1980, est entré au Vietnam. Pendant son séjour, il a eu une relation amoureuse avec Nguyên Thi Hông Ngat, née en 1995, domiciliée dans le district de Gia Lâm, Hanoï.

Abedin Ahmed a dit à Nguyên Thi Hông Ngat et à ses proches que la compagnie de sa famille au Canada, Akhavanfood Sherbrooke W. Montresal, avait besoin de recruter des Vietnamiens pour travailler au Canada. Son objectif était de s’accaparer de biens de ceux qui voulaient travailler au Canada.

De décembre 2018 à mai 2019, il a reçu 36.490 USD (plus de 841 millions de dôngs) de dix personnes désireuses d’aller travailler au Canada. Pourtant, il n'a pas exécuté comme engagé. Il a également prêté 1.800 USD à Nguyên Thi Hông Ngat pour les dépenses personnelles.

Réalisant qu'Abedi Ahmed trichait, Nguyên Thi Hông Ngat a porté plainte à la police. Le 27 octobre 2021, Abedi Ahmed s'est rendu à la police de Hanoï. La famille de Nguyên Thi Hông Ngat a rendu 240 millions de dôngs (près de 10.000 USD) aux victimes.

Selon la police d’enquête, Nguyên Thi Hông Ngat n'est pas complice d'Ahmed pour commettre une escroquerie à l'appropriation de biens.

VNA/CVN

back to top