06/11/2019 18:17
Le gigantesque ballon s'est replié sur lui-même avant de retomber en flammes sur des spectateurs paniqués. Le Festival des ballon de feu, événement traditionnel majeur au Myanmar, aurait pu tourner au drame.
>>Nigeria : l'art contemporain en plein boom, les prix s'envolent
>>Rome fête le cinéma avec Scorsese, Norton et Travolta
>>À Strasbourg, Les oiseaux projetés au milieu de volatiles empaillés

Une équipe lance un ballon lors du festival des lumières de Taunggyi, dans le Nord-Est au Myanmar, le 4 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

L'incident est survenu lundi soir 4 novembre à Taunggyi, dans l'État de Shan (Nord-Est), lors de l'attraction vedette du festival des lumières Tazaungdaing qui marque la fin de la saison des pluies.

Régulièrement, plusieurs personnes sont blessées lors de ce spectacle ancré dans la tradition bouddhiste, qui draine des dizaines de milliers de personnes chaque année.

Des danseuses d'une ethnie de l'État de Shan ouvrent le festival des lumières de Taunggyi, au Myanmar, le 4 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Les équipes concurrentes fabriquent et décorent leurs ballons pendant des mois avant de les lancer - ou tenter de les lancer - dans le ciel, au moyen de bougies et de feux d'artifice.

Quelque 200 ballons s'envolent ainsi pendant les dix jours du festival, mais toute erreur lors de l'allumage peut avoir des conséquences catastrophiques.

Les ballons les plus beaux, ceux qui s'élèvent le plus haut dans le ciel et y restent le plus longtemps, obtiennent le plus de points, explique Thein Zaw, membre du jury du festival depuis 13 ans.

La compétition a démarré lundi soir 4 novembre après des danses ethniques traditionnelles et le lancer de centaines de lanternes dans la nuit.

"Je viens tous les ans depuis que je suis enfant", s'enthousiasme Thuzar Lin, une jeune concurrente de 26 ans.

Quelque 200 ballons fabriqués artisanalement sont lancés dans les airs au cours du festival des lumières de Taunggyi, au Myanmar.
Photo : AFP/VNA/CVN

Mais pour la première fois cette année, un des terrains de lancement a été fermé pour raisons de sécurité. "Ça change l'atmosphère", déplore un spectateur.

L'incident le plus grave remonte à 2014, quand trois spectateurs avaient été tués dans la chute d'un ballon sur la foule.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Investissement égyptien dans les services de voyage au Vietnam La Sarl Wanna Explore Travel, basée en Égypte, s’est vu remettre le certificat d’investissement pour exploiter des services de voyage, de circuits touristiques et autres services de soutien à la navigation aérienne au Vietnam.