Open d’Australie : Pegula et Sinner tranquilles, en attendant Nadal

En attendant l'entrée en lice du tenant du titre Rafael Nadal, dans l'après-midi, et du finaliste 2022 Daniil Medvedev en nocturne, la première journée de l'Open d'Australie a été marquée lundi 16 janvier par les promenades de santé des très attendus Jessica Pegula et Jannik Sinner.

>> Tennis : double nationalité pour Thai Son-Kwiatkowski

>> Tennis: Djokovic obtient un sursis à son expulsion d'Australie

>> Alcaraz contre Ruud pour un premier sacre et le trône de N°1 mondial

La joueuse de tennis américaine Coco Gauff célèbre sa victoire contre la Tchèque Katerina Siniakova lors de l'Open d'Australie à Melbourne le 16 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

 Jour de premières

Premier 6-0 : infligé par l'Américaine Jessica Pegula, 3e mondiale, à la Roumaine Jaqueline Cristian (161e). Première qualification : Pegula encore, qui n'a mis que 59 minutes pour écarter Cristian 6-0, 6-1.

Première intervention médicale : le Français Corentin Moutet qui s'est plaint de douleurs à la nuque après avoir réussi le break pour mener 3-2 dans le premier set contre Yibing Wu. Le traitement a été efficace puisqu'il a permis à Moutet de se battre 4h14 avant de finalement écarter le Chinois. Premier match en cinq sets : celui remporté par Moutet contre Wu 6-4, 5-7, 6-2, 4-6, 7-5.

Sans stress

Jessica Pegula, Coco Gauff et Emma Raducanu chez les femmes, Jannik Sinner chez les hommes, ont parfaitement réussi leur entrée dans le premier Majeur de la saison.

"Tout a bien fonctionné", a sobrement reconnu Pegula qui n'a pas mis une heure pour se défaire de Jaqueline Cristian. "Je suis très contente de moi", a savouré Gauff (7e) après avoir dominé la Tchèque Katerina Siniakova (46e) 6-1, 6-4.

Raducanu (77e), qui avait quitté le court en pleurant après s'être blessée le 5 janvier à Auckland, va mieux : la lauréate de l'US Open 2021 a infligé un 6-3, 6-2 à l'Allemande Tamara Korpatsch (76e).

Le joueur italien Jannik Sinner photographié lors de l'Open d'Australie à Melbourne le 16 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le prochain match sera forcément d'une tout autre saveur pour Gauff ou Raducanu qui s'affronteront pour une place au troisième tour. Quant à Sinner (16e), il s'est félicité d'avoir été "très solide" pour battre le Britannique Kyle Edmund (ex-14e actuellement 580e) 6-4, 6-0, 6-2.

En force

Finaliste l'an dernier, l'Américaine Danielle Collins a déjà dû montrer au public pourquoi elle était surnommée "Danimal" : la 11e mondiale a en effet été obligée de faire ressortir toute sa rage pour venir à bout de la Russe Anna Kalinskaya (59e) 7-5, 5-7, 6-4 en 3h03.

Elle affrontera au 2e tour la Tchèque Karolina Muchova (133e) qui s'est facilement qualifiée aux dépens de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (134e) 6-2, 6-1.

La phrase du jour

"Il n'était pas compliqué de me battre aujourd'hui" : le Français Arthur Rinderknech, 59e mondial, dépité de ne pas avoir su proposer de jeu après sa sévère défaite 6-3, 6-3, 6-2 face au Japonais Yosuke Watanuki, 138e et issu des qualifications.

Pour son tout premier tableau principal de Grand Chelem, le Japonais affrontera mercredi 18 janvier l'Américain Sebastian Korda (31e) qui a cédé un set au Chilien Cristian Garin (87e) avant de s'imposer 6-4, 1-6, 6-3, 6-2

AFP/VNA/CVN



back to top