ONU : le Vietnam souligne l’importance de la solidarité et de la coopération internationales

Le renforcement de la solidarité et de la coopération internationale est essentiel pour relever les défis mondiaux imbriqués, a affirmé le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh lors du débat général de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies (ONU), samedi 24 septembre à New York.

>> Le secrétaire général de l'ONU soutient les priorités de développement du Vietnam

>> New York : Pham Binh Minh à la cérémonie marquant la Fête nationale du Vietnam et son adhésion à l'ONU

>> Le Vietnam mérite "un siège" au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU

Le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh s'exprime lors du débat général de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies (ONU), samedi 24 septembre à New York.
Photo : VNA/CVN

Le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh  a souligné que le monde se trouve à un moment décisif de l’histoire alors que la confrontation, les conflits et les violations du droit international continuent de s’intensifier, reflétant la concurrence entre les grandes puissances et l’unilatéralisme.

Il a souligné un certain nombre de défis auxquels le monde est confronté, notamment le COVID-19, le changement climatique et de nombreux autres défis non traditionnels, qui ont affecté la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable.

Pour inverser la tendance, il est crucial de changer fondamentalement les façons de penser et de faire, a-t-il déclaré, soulignant que cela implique de remodeler une approche globale pour résoudre les problèmes mondiaux, de renforcer la résilience et de placer les personnes au cœur de tous les efforts de développement.

Et la clé d’une telle approche est la solidarité internationale et les partenariats à tous les niveaux, a souligné le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh.

"Nous le savons par notre propre histoire. La solidarité internationale a été cruciale pour le succès de la libération nationale et de la réunification du Vietnam. La multilatéralisation et la diversification des partenariats, quant à elles, se sont révélées indispensables dans la politique extérieure d’indépendance, d’autonomie, de paix, de coopération et de développement du Vietnam", a-t-il déclaré.

Il a proposé que l’approche de confrontation et de jeu à somme nulle soit éliminée. Le Vietnam a appelé au renforcement du multilatéralisme et de la coopération internationale dans un esprit d’ouverture, d’inclusion, d’égalité et de bénéfice mutuel.

Toutes les actions, tant individuellement que collectivement, doivent être guidées par et conformément au droit international et à la Charte des Nations unies, a-t-il déclaré, soulignant la nécessité d’institutions multilatérales fortes et efficaces, avec l’ONU au cœur, pour mieux relever les défis mondiaux.

Les organisations régionales peuvent être pionnières et jouer un rôle de premier plan dans le renforcement de la coopération multilatérale, a-t-il ajouté.

Il a indiqué qu’en Asie du Sud-Est, l’ASEAN fait sa part pour aider à résoudre les problèmes régionaux et mondiaux. L’association s’emploie à construire une communauté de l’ASEAN forte et unie et à faire progresser le rôle central de l’ASEAN dans l’architecture de sécurité régionale, a-t-il relevé, notant les efforts de l’ASEAN pour rechercher des solutions globales aux problèmes régionaux, y compris la situation au Myanmar.

Le Vietnam a souligné la nécessité de maintenir la paix, la stabilité, la sûreté et la sécurité maritimes en Mer Orientale, et a appelé toutes les parties à résoudre les différends par des moyens pacifiques, dans le plein respect des processus juridiques et diplomatiques.

"Nous appelons les parties à faire preuve de retenue, à s’abstenir d’activités unilatérales et de tentatives de modifier le statu quo, et à ne pas menacer ou utiliser la force, conformément au droit international, y compris la Charte des Nations unies et la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982", a-t-il déclaré.

Le vice-Premier ministre permanent Pham Binh Minh a cité le président de la 32e session de l’Assemblée générale alors qu’il accueillait le Vietnam à l’ONU il y a 45 ans, disant que l’admission du Vietnam marquait une nouvelle étape vers la consolidation de la paix et de la sécurité dans le monde.

Quarante-cinq ans plus tard et ces déclarations restent valables, a-t-il dit. "Nous avons toujours soutenu et poursuivi une approche équilibrée et constructive dans la recherche de solutions durables aux problèmes mondiaux", a-t-il affirmé.

Au Conseil des droits de l’homme, le Vietnam s’est constamment efforcé de faire progresser la compréhension et le respect mutuels, de favoriser le dialogue et la coopération. "Nous menons des efforts pour promouvoir les droits des groupes vulnérables dans le contexte du changement climatique", a-t-il déclaré.

Alors que le Vietnam aspire à un siège au Conseil des droits de l’homme pour le mandat 2023-2025, le dirigeant vietnamien a appelé au soutien des membres de l’ONU pendant la course.

VNA/CVN

back to top