12/10/2019 19:43
Une nuit musicale célébrant les 10 ans de la réception du prix culturel Patrimoenia 2009 par le musicien Nguyên Van Quy (94 ans) a eu lieu vendredi soir 11 octobre à la Maison du Général G.H. Dufour, à Genève, en Suisse.
>>Suisse: le cœur de l’Europe, le cœur du tourisme
>>Charité : le Vietnam participe à la foire Bazaar en Suisse

Un numéro présenté lors de la nuit musicale de  Nguyên Van Quy à Genève.
Photo : VNA/CVN

La soirée musicale a été honorée de la présence de l’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la mission vietnamienne auprès de l'ONU, et de l’ambassadrice du Vietnam en Suisse, Lê Linh Lan.

Les spectateurs ont eu l’occasion de profiter des représentations de la pianiste Marie-Anouch Sarkissain, du violoniste Ken Lila Ashanti, de l'artiste vietnamienne de dàn bâu Ta My Hanh, et des chanteurs de l’école "Âu Lac Viêt" basée à Genève.

Auteur de 9 sonates pour violon et piano, Nguyên Van Quy est surnommé le “Beethoven du Vietnam”. Ce compositeur a reçu le prix culturel Patrimoenia 2009 par la société Patrimoine et Gestion de Suisse.

Personne dans le monde musical du Vietnam n'ignore le nom de Nguyên Van Quy. On l'appelle "Maître Quy Sonate" car cet artiste a composé neuf sonates pour violon et piano, dont deux ont remporté le 2e prix de l'Association des musiciens vietnamiens.

Il s'agit de la N°4, composée en 1995, et de la N°8, écrite en 2005. Six de ses sonates ont été enregistrées par la radio "La Voix du Vietnam" et la N°1 a même été introduite dans le programme d'enseignement de l'Académie nationale de musicologie du Vietnam. La sonate N°4 a été proposée par l'UNICEF Vietnam pour devenir l'hymne officiel de la Conférence des Nations unies sur les droits de l'enfant.

Outre les sonates, le trésor de Nguyên Van Quy comprend une série d'œuvres lyriques écrites entre 1956 et 1987 comme Da khuc (Chant nocturne), Dôi bo (Les deux rives), Mây trôi (Nuages au gré du vent), ainsi que des chants révolutionnaires tels Bac Hô vâng duong cua ta (Oncle Hô, notre soleil), Hà Nôi giai phóng (Hanoï libérée)...

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.