13/08/2021 18:58
Conformément au plan de développement socio-économique de Ninh Binh, d'ici 2030, le tourisme local deviendra un secteur clé de cette province du Nord.
>>Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques
>>Le Vietnam face à la révolution de l’e-tourisme
>>Ninh Binh laboure le sillon de l’agrotourisme
>>Ninh Binh développe l’agrotourisme

La province septentrionale de Ninh Binh accélère la numérisation du secteur touristique.

La transformation numérique et l'application des technologies de l'information dans le secteur du tourisme jouent un rôle importants, a indiqué le Service du tourisme de la province de Ninh Binh.

Actuellement, Ninh Binh cherche à développer un portail de voyage intelligent, parallèlement à la numérisation des données du secteur du tourisme et à la fourniture d’un wifi gratuit aux sites touristiques.

En 2021, Ninh Binh accueille l'Année nationale du tourisme. C'est aussi une opportunité pour Ninh Binh d’appeler aux investissements dans les infrastructures du tourisme, améliorer la qualité des ressources humaines et des services touristiques ..., créant une percée dans le développement du tourisme local dans les temps à venir.

Ninh Binh a une topographie très diversifiée : montagnes, plaines, zones côtières. Elle dispose d’un riche système de flore et de faune avec de beaux paysages naturels attirant les touristes, tels que Tam Côc - Bich Dông, le Parc national de Cuc Phuong, la zone humide de Vân Long, le Parc ornithologique de Thung Nham, et des sources d’eau chaude.

Atouts

Le complexe paysager de Tràng An, à Ninh Binh, est un patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vue en haut du complexe paysager de Tràng An, à Ninh Binh (Nord).

C’est un bien mixte, culturel et naturel, essentiellement contenu au sein de trois aires protégées, à savoir l’ancienne capitale de Hoa Lu, le paysage panoramique de Tràng An - Tam Côc - Bich Dông et la forêt à utilisation spéciale de Hoa Lu. Couvrant 6.226 ha au sein du massif calcaire de Tràng An, le bien est d’importance mondiale en tant que paysage karstique à tourelles dans un milieu tropical humide aux derniers stades de l’évolution géomorphologique.

Aujourd’hui émergée, la région est unique en ce qu’elle a plusieurs fois été envahie par la mer lors d’un passé géologique récent. Le mélange de pitons enveloppés de forêt ombrophile naturelle et de grandes cuvettes internes reliées par d’étroites grottes percées aux eaux tranquilles, crée un paysage d’une extraordinaire beauté et tranquillité.

Outre Tràng An, Ninh Binh possède d’autres patrimoines culturels et historiques, dont l'ancienne capitale Hoa Lu, la cathédrale de Phat Diêm, la pagode Bich Dông.

La province est aussi la terre ancestrale de l'art du chant xâm (chant des aveugles), du chèo (théâtre populaire). Elle abrite de nombreux villages d’artisanat traditionnel, dont le village de sculpture sur pierre de Ninh Vân, celui de céramique de Bô Bat, celui de broderie de Van Lâm, et le village de fabrication de nattes de Kim Son.

Texte et photos : Hoàng Dang - Minh Duc/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.