Moyen-Orient : l'ONU plaide pour un recours à la diplomatie préventive

>>La Palestine s'oppose au projet israélien d'annexion de la Cisjordanie

>>Palestine: Abbas et Guterres réitèrent leur soutien à la solution de deux États

Devant le Conseil de sécurité, le coordonnateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déploré lundi 28 octobre l'absence de progrès vers un retour à des négociations entre Israéliens et Palestiniens alors que la région connaît de fortes tensions. Nickolay Mladenov a déclaré que le conflit israélo-palestinien restait l'un des facteurs de l'extrémisme et de l'instabilité. L'occupation israélienne se poursuit et aucun progrès n'a été fait vers la réalisation d'une solution négociée de deux États (Israël et Palestine), a-t-il dit. "C'est une tragédie multigénérationnelle pour les peuples de cette terre", a déploré l'envoyé de l'ONU. Sur le terrain, la situation a continué à se détériorer au mois de septembre et sans la perspective de négociations sur le statut final à l'horizon, les parties s'éloignent d'une solution viable de deux États, a prévenu M. Mladenov. Devant les membres du Conseil, il a, de nouveau, rappelé que la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés était illégale selon le droit international et demeurait un "obstacle substantiel vers la paix".

Xinhua/VNA/CVN

back to top