27/01/2021 11:05
Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a adressé un message important au Sommet en ligne sur l'adaptation au climat, qui a discuté les 25 et 26 janvier des solutions urgentes pour s'adapter au changement climatique qui affecte de plus en plus fortement tous les pays du monde.
>>La Banque centrale européenne va créer un centre sur le changement climatique
>>Pays-Bas : ouverture du sommet en ligne sur l'adaptation au climat

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a adressé un message important au Sommet en ligne sur l'adaptation au climat, déclarant que le Vietnam était l'un des pays les plus touchés par le changement climatique, notamment le delta du Mékong, étant toujours menacé par l'élévation du niveau de la mer, l'intrusion saline et d’autres catastrophes naturelles comme tempêtes, dépressions tropicales, inondations, sécheresse... Les régions montagneuses essuient également des crues soudaines et des glissements de terrain, de plus en plus fréquents.

Selon le chef du gouvernement vietnamien, pour s'adapter au changement climatique, en plus de restructurer activement l'économie vers celle à faible émission de carbone et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le Vietnam a aussi pris d’autres mesures pour renforcer la résilience et améliorer la capacité d'adaptation de la communauté, des secteurs économiques et des écosystèmes. Le pays cherche à atténuer les risques de catastrophes naturelles et les dommages causés par le changement climatique, à intégrer l'adaptation au changement climatique dans le système national de plans et de stratégies, à investir dans le développement des ressources humaines, la promotion de la recherche scientifique et l’application des technologies avancées.

Le Premier ministre a également demandé une assistance continue de la communauté internationale au Vietnam dans son adaptation au changement climatique.

Améliorer la capacité d'adaptation

Au niveau international, Nguyên Xuân Phuc a déclaré que les pays devraient améliorer la capacité de résilience de l'ensemble de la communauté, des secteurs et domaines aux effets négatifs du changement climatique. Il a souligné que l’adaptation au changement climatique devrait être associée au développement durable, à l’égalité des sexes et à la réduction de la pauvreté. Il est nécessaire d'accroître le soutien international aux pays en développement en matière de financement et de technologie pour l'adaptation au changement climatique ; de promouvoir les partenariats multipartites ; d’encourager et d’attirer la participation des entrepreneurs, des scientifiques, des populations comme des organisations non gouvernementales à ces activités.

Le Premier ministre a affirmé que le Vietnam continuerait de participer activement aux efforts conjoints de la communauté internationale pour faire du "défi" causé par le changement climatique une "opportunité" de développement durable pour tous.

Lors de la séance inaugurale du sommet, le président de la France, les Premiers ministres des Pays-Bas, du Royaume-Uni et d'Allemagne, l'envoyé spécial des États-Unis pour le climat et le secrétaire général des Nations unies se sont déclarés préoccupés par les effets négatifs du changement climatique extrême. Ils se sont engagés à donner la priorité au soutien aux activités d'adaptation au changement climatique dans les pays en développement. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Cat Bà s’oriente vers le tourisme vert et durable Située à 45 km au large de la ville de Hai Phong (Nord), l’île de Cat Bà est une destination attrayante qui occupe une place particulièrement importante dans la Stratégie de développement touristique de la ville, et du Vietnam en général. Possédant de grands potentiels, Cat Bà veut devenir une destination touristique verte de classe mondiale.