19/01/2021 11:57
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a publié le 18 janvier une directive ordonnant de renforcer le contrôle de la pollution atmosphérique. Il a souligné que la pollution atmosphérique affectait le développement socio-économique et la santé publique.
>>Climat : la quasi totalité du réchauffement due à l'Homme
>>Hanoï souhaite coopérer avec la Banque mondiale dans l'administration urbaine
>>La poussière de la circulation et de la construction, coupable de la pollution de l’air

Les principales sources de pollution sont la poussière, les gaz d'échappement des véhicules à moteur, les activités de construction et industrielles avec de grandes quantités de déchets qui n'ont pas été efficacement contrôlées, outre les facteurs météorologiques défavorables, a-t-il indiqué.

Le brouillard se produit à Hanoi. Photo : VNA/CVN

Afin de limiter les impacts négatifs de la pollution de l'air, il a recommandé aux ministères des Ressources naturelles et de l’Environnement ; des Transports et des Communications, de l’Industrie et du Commerce ; de la Construction, de l’Agrculture et du Développement rural d'augmenter la fréquence de la surveillance de la qualité de l'air, d'améliorer les activités de surveillance de l'environnement, de développer le système de transports publics respectueux de l’environnement, de prendre des mesures pour contrôler les poussières et les émissions lors des activités de construction immobilière et les plans urbains, de ramasser et traiter les sous-produits après récolte.

Egalement selon cette directive, les ministères des Sciences et des Technologies ; de la Santé ; des Finances et de la Sécurité publique sont chargés de publier les normes techniques nationales sur les combustibles, d'accorder des assistances financières pour les recherche scientifiques sur la gestion et le contrôle de la qualité de l’air, d’appliquer les politiques préférentielles sur la protection de l’environnement conformément à la Loi de la protection de l'environnement 2020 et de sanctionner les affaires et les cas causant gravement la pollution de l'air.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également ordonné aux autorités des villes et provinces d’organiser les installations des stations d’observations de qualité de l’air, de développer les systèmes de transports publics, notamments d’utiliser les véhicules respectueux de l’environnement, d’encourager les habitants à utiliser les transports publics.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Cat Bà s’oriente vers le tourisme vert et durable Située à 45 km au large de la ville de Hai Phong (Nord), l’île de Cat Bà est une destination attrayante qui occupe une place particulièrement importante dans la Stratégie de développement touristique de la ville, et du Vietnam en général. Possédant de grands potentiels, Cat Bà veut devenir une destination touristique verte de classe mondiale.