14/08/2020 17:32
Ces dernières années, le Vietnam est devenu une destination populaire pour les entreprises qui souhaitent étendre leur réseau de production en Asie, selon un article publié jeudi 13 août sur le journal allemand Handelsblatt.
>>Hanoï appelle à investir dans des projets agricoles de haute technologie
>>Immobilier : 2,8 milliards d’USD d'IDE
>>Hô Chi Minh-Ville attire 2,37 milliards d’USD d'IDE en sept mois

Capture d'écran de l'article dans le site du journal allemand Handelsblatt.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Tesa, un fabricant de ruban de l'Allemagne, veut construire une usine de 70.000 m² au sud du Vietnam, qui devrait démarrer la production en 2023. Le fonds d'investissement pour ce projet s'élève à 55 millions d'euros.

Avec une population de 100 millions de personnes, le Vietnam aurait de très bonnes chances de tirer parti de ce développement. Selon les prévisions du Fonds monétaire international, le pays peut s'attendre à une croissance économique de près de 3% cette année.

Malgré la crise du coronavirus, les investissements directs étrangers n'ont que légèrement baissé au premier semestre par rapport aux entrées particulièrement élevées en 2019.

En outre, avec l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA) le 1er août, 99% des droits de douane et lignes tarifaires entre les parties seront supprimés dans les prochaines années.

Le Vietnam deviendra non seulement plus attractif en tant que lieu d'investissement, mais jouera un rôle important dans le développement de chaînes d'approvisionnement alternatives, a déclaré Marko Walde, représentant en chef de la Chambre de Commerce et d'Industrie allemande au Vietnam.

Le pays ne s'ouvre pas seulement au libre-échange avec l'Europe. Avec l'Accord de partenariat global et progressiste transpacifique (CPTPP), le Vietnam adhère dans une zone de libre-échange avec des pays comme le Japon, le Canada et le Mexique depuis 2018. Le Vietnam participe également aux négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP). Un accord de libre-échange avec les États-Unis est également en discussion.

Le fabricant d'iPhone Apple a transféré environ un tiers de sa production d'écouteurs sans fil de la Chine au Vietnam. Google et Microsoft ont également accéléré leurs plans cette année pour déplacer une partie de leur production de matériel de la Chine vers le Vietnam. Pour Samsung, plus de la moitié des téléphones du fabricant de smartphones sud-coréen sont fabriqués dans des usines vietnamiennes.

Les experts économiques ont également apprécié le succès du Vietnam dans la réponse au COVID-19, lequel contribuerait à augmenter le prestige du Vietnam dans les yeux des investisseurs étrangers.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".