08/12/2019 00:25
>>Maroc : Saisie de plus de 5 tonnes de résine de cannabis
>>Le Maroc réélu membre du Conseil de l'Organisation maritime internationale

La Chambre des conseillers au Maroc (chambre haute du parlement) a adopté vendredi 6 décembre le projet de loi de finances 2020, dont les priorités sont orientées essentiellement en faveur du soutien des programmes sociaux, la réduction des disparités, l'accélération de la mise en œuvre de la régionalisation, l'encouragement de l'investissement et de l'appui à l'entreprise. Peu avant le vote, la Chambre des conseillers a approuvé la deuxième partie du projet de loi de finances avec 37 voix pour, 21 contre et deux abstentions. Selon le ministre marocain de l'Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, 44 amendements ont été acceptés sur un total de 205, citant à cet égard la création d'un Fonds spécial pour la promotion du système d'éducation et de formation et l'affectation de 50% de la contribution délibératoire au titre des avoirs et liquidités détenus à l'étranger à ce Fonds. Il s'agit également de l'exonération des pensions d'invalidité, accordées aux bénéficiaires et à leurs ayants droits, de l'impôt sur le revenu et du relèvement de 55% à 60% de l'abattement fiscal sur les pensions de retraite qui ne dépassent pas annuellement 168.000 DH (1 dollar = 9,5 DH), a poursuivi le ministre. À travers le projet de loi de finances 2020, le gouvernement table sur un taux de croissance de l'ordre de 3,7%, une inflation au dessous de 2% et un déficit budgétaire de 3,5%.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.