30/03/2019 15:00
Les Palestiniens sont appelés à manifester en masse samedi 30 mars à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, un an après le début d'une mobilisation contre le blocus israélien, au risque d'une escalade avec l'État hébreu qui a multiplié les mises en garde.
>>Un nouveau tir de Gaza menace la trêve après une mise en garde de Netanyahu
>>Le Hamas annonce un cessez-le-feu avec Israël après un accès de tension
>>Gaza: l'aviation israélienne bombarde une position du Hamas

Des Palestiniens courent pour éviter des gaz lacrymogènes tirés par l'armée israélienne près de la frontière entre la bande de Gaza et Israël.
Photo: AFP/VNA/CVN

La tenue d'élections législatives en Israël le 9 avril ajoute à l'incertitude ambiante concernant ce premier anniversaire des "Marches du retour", qui ont fortement contribué à de vives tensions depuis le 30 mars 2018.

Samedi 30 mars, des dizaines de milliers de Palestiniens devraient se rassembler en différents points le long de la barrière, lourdement gardée par l'armée israélienne et hermétique, qui court le long de la frontière avec Israël.

Des pourparlers ont eu lieu vendredi 29 mars sous l'égide de l'Égypte, intermédiaire traditionnel entre le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et Israël, pour tenter d'éviter des violences.

Le Hamas cherche à alléger le blocus israélien qui, depuis plus de dix ans, étouffe la bande de Gaza éprouvée par les guerres et la pauvreté. Israël justifie le blocus par la nécessité de contenir le mouvement islamiste, qui refuse son existence et auquel il a fait trois fois la guerre depuis 2007.

En début de semaine, le spectre d'une nouvelle guerre entre Israël et le Hamas est réapparu. Ripostant à un tir de roquette sur une localité au nord de Tel-Aviv, l'armée israélienne a frappé des dizaines d'objectifs dans l'enclave. Les groupes armés palestiniens ont tiré des dizaines de roquettes et d'obus de mortier vers les localités israéliennes environnantes.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.