03/10/2019 20:01

>>Mali : sept morts et 46 blessés dans une explosion 
>>ONU : 3,8 millions de Maliens ont besoin d'une aide humanitaire

Les Nations unies ont fermement condamné mercredi 2 octobre les attaques terroristes perpétrées dans la nuit de lundi 30 septembre et mardi 1er octobre contre deux camps militaires dans le Centre du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso. Un poste d'une unité malienne de la force conjointe du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) a été attaqué lundi 30 septembre à Boulkessi. Mardi, un camp des Forces armées maliennes (FAMa) a été pris pour cible à Mondoro, à une centaine de kilomètres de Boulkessi. Selon les informations du gouvernement malien citées par la presse, au moins 25 soldats maliens ont été tués dans ces deux attaques attribuées à des djihadistes et une soixantaine de personnes sont portées disparues. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a condamné ces attaques.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.