30/03/2021 11:22
Dans les prochains trimestres, l’économie vietnamienne continue à faire face à de nombreuses difficultés dans le contexte du COVID-19 et l’objectif annuelle de 6,5% est un grand défi, a déclaré Nguyên Thi Huong, directrice générale de l’Office général des statistiques.
>>Le PIB connaît une croissance de 4,48% au premier trimestre
>>Le coronavirus n’entrave pas le plan quinquennal 2021-2025
>>Le secteur privé, un moteur essentiel de la croissance au Vietnam

Dans une usine de fabrication d'accessoires électroniques à Hung Yên (Nord).
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Au cours du premier trimestre, le Produit intérieur brut (PIB) du Vietnam a connu une croissance de 4,48% contre 3,68% enregistré à la même période de l’année précédente.

Il s’agit d’un fruit des mesures drastiques prises en temps opportun par le gouvernement et le Premier ministre, ainsi que des efforts de tous les organes, secteurs, et entreprises pour poursuivre la mise en œuvre du double objectif de lutte contre l’épidémie de nouveau coronavirus et de développement économique, a-t-elle déclaré.

Dans le même laps de temps, le nombre d'entreprises nouvellement créées a diminué de 1,4% mais le fonds d’enregistrement total a connu une hausse de 27,5%.

Les investissements directs étrangers ont progressé de 6,5% en variation annuelle tandis que l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,29% par rapport à la même période de 2020, la plus faible croissance depuis 20 ans.

L’objectif d’un taux d’inflation à moins de 4% cette année est réalisable, a estimé Nguyên Thi Huong directrice générale de l’Office général des statistiques (GSO).

Pour aider les entreprises à surmonter les difficultés causées par le COVID-19, elle a suggéré à l'État de continuer d'ajouter des politiques et des paquets de soutien et de crédit en leur faveur ainsi que d'envisager de réduire l'impôt sur le revenu des entreprises jusqu'à la fin de 2021.

Afin d'atteindre l'objectif de croissance de 6,5% en 2021, il faut bien maîtriser l'épidémie de COVID-19 en déployant la vaccination à grande échelle ; continuer à maintenir la croissance du secteur agricole, selon Nguyên Thi Huong.

Le Vietnam doit profiter au mieux des accords de libre-échange de nouvelle génération déjà signés pour promouvoir les exportations et améliorer la compétitivité des produits vietnamiens.

Les ministères et services doivent accélérer le décaissement des investissements publics et renforcer le développement du commerce électronique, a-t-elle ajouté.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.