L’inflation reste sous contrôle au Vietnam selon des économistes

Les économistes prévoient que l’inflation au Vietnam sera maintenue à environ 3,3-3,8% cette année, similaire à l’objectif fixé par l’Assemblée nationale de moins de 4%, ajoutant que la pression pour 2023 reste cependant énorme et nécessitaient des solutions d’intervention appropriées.

>> Des économistes thaïlandais apprécient l’économie vietnamienne

>> L’économie vietnamienne se redresse malgré les fluctuations de l’économie mondiale

>> Le Vietnam devient un "rare point lumineux économique"

>> Poursuivre l'objectif de maintenir la stabilité macroéconomique

Les experts ont prédit que l’inflation devrait rester sous contrôle au Vietnam en 2022, même s’il y aurait des pressions inflationnistes.
Photo : VNA/CVN

Selon le directeur adjoint de l’Institut vietnamien de recherche économique et politique (VEPR), Nguyên Quôc Viêt, l’inflation dans de nombreux pays du monde a atteint un niveau record au cours des premiers mois de 2022. L’inflation mondiale devrait se situer entre 7,25% et 9,4% cette année et entre 4% et 6,5% l’année prochaine.

La pression inflationniste a contraint les banques centrales à resserrer leurs politiques monétaires, ce qui fait peser un risque d’aggravation de la récession économique.

Au Vietnam, pour contrôler l’inflation en dessous de 4%, le gouvernement et les organes concernés ont pris des mesures flexibles, allant du contrôle de la liquidité du marché à la combinaison flexible de politiques fiscales et à l’exonération ou à la réduction des taxes et des frais sur les produits de base essentiels et stratégiques.

Grâce à ces mesures, l’inflation du pays au cours des huit premiers mois de 2022 a été de 2,58% en glissement annuel, supérieure aux 1,67% de la même période de l’an dernier mais inférieure à la moyenne de la période similaire de la période 2018-2020.

L’économiste Lê Xuân Nghia a souligné cinq solutions qui doivent être mises en œuvre dans les mois restants de cette année, notamment des mesures persistantes pour stabiliser la macro-économie, les prix et freiner l’inflation, et les contrôler pour stimuler une croissance durable.

Il a également recommandé de fournir un soutien en termes d’accès au capital et au marché pour les particuliers et les entreprises, de résoudre les lacunes de l’environnement des affaires et les problèmes de pénurie de main-d’œuvre, et d’améliorer le travail de prévision et d’évaluation des politiques.

VNA/CVN

back to top