21/09/2019 09:07
Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.
>>Le jardin de Bang Lang, le berceau des échassiers
>>L’île aux aigrettes de Ninh Binh
>>L’île des hérons à Hai Duong

Touristes visitant l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong (Nord).

D’une superficie de 67 ha, Chi Lang Nam est le refuge pour 16.000 aigrettes, 6.000 hérons bihoreaux et plusieurs espèces rares comme chouettes, hérons cendrés, marouettes, martins-pêcheurs, becs-ouverts, entre autres.

Le lac d’An Duong possède de nombreuses espèces aquatiques. Selon les scientifiques, c’est une réserve naturelle avec une biodiversité exceptionnelle. Les rangées de bambou sont devenues le refuge de myriades d’oiseaux d’eau. C’est à l’automne, les touristes peuvent admirer les aigrettes. Ces dernières nichent de septembre à avril.

Si les voyageurs souhaitent les observer, il faudra se lever tôt ou venir en fin d’après-midi. C’est l’heure du retour des oiseaux. Le battement de leurs ailes brise le calme du lac. Les échassiers parties en quête de nourriture reviennent au nid pour y déposer leurs trouvailles.

Cette île constitue le point de convergence de presque toutes les espèces d’oiseaux et de poissons au Vietnam. Les visiteurs profitent de l’espace vert et de la région rurale. Ici, ils peuvent contempler de beaux oiseaux en liberté lors de virées en barque le long du lac. La fatigue disparaît et les touristes ne peuvent que se réjouir du train de vie paisible de la population locale. Ils profitent de la quiétude du lac, contemplent le ciel et les paysages rustiques.

Développer l’écotourisme

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a classé en juillet 2014 l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam en tant que vestige national contribuant à la richesse des valeurs culturelles de la communauté. L’occasion d’attirer les investissements pour faire de cette île une destination touristique attrayante. Par ailleurs, il est nécessaire de développer un tourisme durable avec les sites de Hai Duong et l’ensemble du pays.

Des becs-ouverts font une halte sur de vieux arbres morts.

Le Comité populaire provincial a approuvé un programme de développement des infrastructures touristiques et de conservation de l’écosystème. Son président a décidé d’y consacrer un budget de 45 milliards de dôngs. Ce projet sera déployé d’ici 2020 en vue de faire de ce site une destination idéale pour les voyageurs.

La province met tout en œuvre pour préserver cette incroyable île. Une zone écotouristique devrait être conçue pour permettre aux éthologues et autres amoureux des oiseaux de les observer dans leur milieu naturel. Selon le comité de gestion de la zone écotouristique de l’île aux aigrettes, depuis le début de l’année 2018, elle a accueilli plus de 15.000 visiteurs, dont 35 délégations d’étrangers.

En arrivant à Hai Duong, les visiteurs peuvent également déguster les spécialités locales telles que les litchis de Thanh Hà, bánh dâu xanh (gâteau aux haricots sucré), bánh gai (gâteau de chanvre), etc. Dans les environs, les voyageurs sont invités à visiter d’autres sites intéressants tels que des pagodes et temples de Côn Son-Kiêp Bac, la grotte Kinh Chu ou les villages de marionnettes.
 
Texte et photos : Mai Huong - Hai Dang/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.