28/02/2019 14:58
L'Hôpital militaire 175 devrait devenir un établissement de santé polyvalent et moderne au niveau régional. C'est le souhait émis par le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh lors de sa visite à cet hôpital à Hô Chi Minh-Ville, le 25 février, à l’occasion du 64e anniversaire de la Journée du médecin vietnamien (27 février 1955).

>>Aide japonaise accordée à l’Hôpital militaire 175
>>Ordre de l’Indépendance de première classe à l'Hôpital militaire 175
 

Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh (centre) examine les chantiers d’installation de l’Hôpital militaire 175.


Dans son rapport au vice-Premier ministre Truong Hoà Binh, le major-général Nguyên Hông Son, directeur de l'Hôpital militaire 175, a informé qu'en 2018, l'établissement avait achevé l'installation de la Station satellite d'urgence 115. Après quatre ans de préparation, les équipes 1 et 2 de l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°1 ont rejoint la mission de maintien de la paix de l’ONU au Soudan du Sud.

En ce qui concerne le système de santé dans les îles, l'Hôpital militaire 175 maintient trois docteurs, un ingénieur, six médecins et infirmiers en service au Centre médical de Truong Sa. Il a également collaboré avec le Département général de la logistique et la Brigade TT 596 pour assurer la communication entre les hôpitaux et le Centre médical de Truong Sa, ainsi que d’autres établissements hospitaliers pour guider et fournir un soutien professionnel aux forces militaires des unités.

Selon Nguyên Hông Son, en 2019, l'Hôpital militaire 175 s'efforce de maîtriser davantage de technologies, d’exploiter plus efficacement les équipements modernes, de promouvoir l'application de nouvelles techniques dans l'examen médical. En outre, il continue d’améliorer la qualité et l’efficacité de la coopération nationale et internationale pour avoir une équipe médicale professionnelle, de haute qualité, répondant aux exigences du développement de l'hôpital. De plus, il se prépare activement à la mise en service de l’Institut de traumatologie et d'orthopédie.

Nguyên Hông Son a proposé au vice-Premier ministre Truong Hoà Binh d'examiner, de faire en sorte que le gouvernement maintienne l'investissement total afin de garantir un capital suffisant pour la mise en œuvre complète du projet de construction de l’Institut de traumatologie et d'orthopédie et sa mise en service en 2019. Il s'agit également d’aider l'Hôpital militaire 175 à déployer un centre d’urgence polyvalent et à acheter des hélicoptères de sauvetage d’une valeur de 150 à 200 milliards de dôngs.

Pour sa part, le chef adjoint du gouvernement a apprécié les résultats de l'Hôpital militaire 175 au cours de sa quarantaine d'années d'évolution. Il lui a demandé de continuer à se perfectionner, de manière globale et synchrone, afin d'améliorer davantage la qualité du traitement médical en faveur des soldats et de la population locale.

L'hôpital doit bien exécuter les tâches et être prêt à faire face à toutes situations. Il lui faut être digne de la confiance du Parti, de l'État et du peuple. Il doit également continuer à mener à bien les tâches militaires et civiles combinées, ainsi qu'à promouvoir l'application des avancées technoscientifiques.

 

Texte et photo: Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Van Dôn, L’aéroport international de Vân Dôn a été nommé "Meilleur nouvel aéroport d’Asie 2019" des World Travel Awards (WTA) pour l’Asie et l’Océanie.