07/05/2021 16:53
L'ex-président des Maldives et actuel chef du Parlement, Mohamed Nasheed, a été blessé jeudi 6 mai par l'explosion d'une bombe dans la capitale Malé, a-t-on indiqué de source officielle. 
>>L’ancien président des Maldives fait un retour en force aux législatives

Deux policiers montent la garde sur les lieux d'explosion dans la capitale Malé (Maldives), le 6 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'ex-président des Maldives, Mohamed Nasheed, âgé de 53 ans, était sur le point de monter dans sa voiture lorsqu'une bombe dissimulée sur une moto a explosé, selon la source officielle. "Nasheed a échappé à une tentative d'assassinat", a dit un responsable gouvernemental. "Il est blessé, mais dans un état stable".

Les forces de l'ordre ont bouclé la zone où l'attaque a eu lieu. Un membre de la famille a indiqué sous couvert de l'anonymat que l'ex-président souffrait de plusieurs blessures. Il a précisé que M. Nasheed était conscient et avait communiqué avec les médecins lorsqu'il a été admis à l'hôpital. Un de ses gardes du corps a également été hospitalisé. Actuellement "il est sous anesthésie. Il a une profonde blessure sur un des bras", a dit cette source.

La police a confirmé que l'ancien président était blessé et hospitalisé, mais n'a pas donné davantage de détails. Une session d'urgence du Parlement a été convoquée à la suite de cet attentat. Avec 330.000 habitants, des musulmans sunnites, les Maldives sont connues comme une destination touristique de luxe mais aussi pour leur constante instabilité politique.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.