03/07/2020 22:36
>>Cent entreprises vietnamiennes seront choisies pour l’accès au réseau de vente d’Amazon
>>Les détaillants nationaux resistent à la forte concurrence étrangère

Les activités d'achat de biens et services des habitants ont poursuit une hausse en juin, a annoncé l’Office général des statistiques. Les ventes au détail de biens et services en juin sont estimées à 431.000 milliards de dôngs (près de 200 millions d'USD), en hausse de 6,2% sur un mois et de 5,3% en glissement annuel. Au premier semestre de l’année, le chiffre d’affaires du secteur a atteint plus de 2,38 billiards de dôngs, en recul de 0,8% en glissement annuel, selon l’OGS.  Plus précisément, la vente au détail de biens est estimée à 1,895 billiard de dôngs, représentant 79,6% du total et en hausse de 3,4% en un an. Les revenus provenant du secteur de l'hôtellerie-restauration sont estimés à 234,7 billions de dôngs, représentant 9,9% du total et une baisse de 18,1% en un an. Les recettes du tourisme ont atteint 10,3 billions de dôngs, en recul de 53,2% en glissement annuel en raison de la situation compliquée de l'épidémie dans le monde. Le Vietnam a temporairement cessé de délivrer des visas aux étrangers et le tourisme intérieur n'est pas revenu aussi fortement qu’à la même période de l'an dernier. Selon des experts, le secteur du tourisme ne pourra se rétablir qu'après que l'épidémie soit sous contrôle et les activités économiques se reprennent normalement. Actuellement, l'épidémie de COVID-19 évolue toujours de façon complexe sur les marchés européens et américains ainsi que dans d'autres pays de la région, tandis qu'au Vietnam, la maladie a été essentiellement contrôlée. Donc, le marché du tourisme intérieur devrait se redresser plus rapidement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.