19/08/2021 22:35
La délégation des sportifs vietnamiens participant aux Jeux paralympiques 2020 est partie jeudi 19 août pour Tokyo, au Japon, se donnant pour mission le dépassement de soi et la meilleure performance possible.
>>Les Jeux paralympiques 2020 se tiendront à huis clos à cause de la pandémie
>>Le Vietnam est prêt pour les Jeux paralympiques de Tokyo 2020
>>Paralympiques-2020 : Le Vietnam en lice dans trois disciplines

Des nageurs et haltérophiles s’envolent le 19 août vers le Japon où ils rejoignent le village des athlètes pour les Jeux paralympiques dans le quartier de bord de mer d’Harumi à Tokyo.
Photo : TCTTVN/CVN

La délégation vietnamienne comprend 15 membres dont sept sportifs qui participeront aux épreuves de natation, d’haltérophilie et d’athlétisme.

Selon l’Administration des sports du Vietnam, les paralympiens vietnamiens sont Châu Hoàng Tuyêt Loan et Lê Van Công en haltérophilie ; Vo Thanh Tùng, Trinh Thi Bich Nhu et Dô Thanh Hai en natation ; Cao Ngoc Hùng et Nguyên Thi Hai en athlétisme.

Comme lors des Jeux olympiques, les Jeux paralympiques de Tokyo se tiendront à huis clos, du 24 août au 5 septembre. Les organisateurs l’ont annoncé, par communiqué, lundi 16 août, après une réunion entre le Comité international paralympique, le comité d’organisation de Tokyo 2020, le gouvernement japonais et les autorités tokyoïtes.

Dans leur communiqué, les organisateurs justifient ce nouveau huis clos : "Au vu de l’état d’urgence sanitaire actuellement en vigueur dans les préfectures de Tokyo, Saitama et Chiba (...) et de la situation générale de l’épidémie, des mesures plus restrictives vont être prises pour que les compétitions aient lieu dans ces préfectures, dont le huis clos".

Tokyo va rentrer dans l’histoire en devenant la première ville à accueillir pour la deuxième fois les Jeux paralympiques, après les Jeux de 1964.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.