15/05/2022 18:37
Au Vietnam, la prise de conscience de la protection de l'environnement et l'importance des sciences et des technologies en la matière nécessitent un développement plus profond. Cette année, la Journée des sciences et des technologies qui s’est tenue le 14 mai à Hanoï, a eu pour thème "Les sciences et les technologies au service de la protection de l’environnement".
>>Vers l'élimination progressive des sacs en plastique à usage unique
>>Coopération dans l’innovation technologique et la transformation numérique

Des scientifiques participant au séminaire "Sciences et technologies pour la protection de l'environnement", le 14 mai à Hanoï.
Photo : Xuân Lôc/CVN


L'Assemblée générale des Nations unies a approuvé par consensus une résolution qui promulgue 2022 comme Année internationale des sciences fondamentales pour le développement durable. L’Organisation des Nations unies souligne que les applications des sciences fondamentales sont essentielles aux progrès de la médecine, de l’industrie, de l’agriculture, des ressources en eau, de la planification de l’énergie, de l’environnement, des communications et de la culture. Les sciences et les technologies émergentes pourvoient aux besoins de l’humanité, en donnant accès à l’information et en améliorant la santé et le bien-être des personnes, des communautés et des sociétés.

"Au Vietnam, la prise de conscience de la protection de l'environnement et l'importance des sciences et des technologies dans ce domaine  doivent encore être développées plus largement et profondément", a déclaré l'Associate Professor Phan Thi Hà Duong, directrice adjointe du Centre international de recherche et de formation en mathématiques (ICRTM).

Cette année, la Journée des sciences et des technologies qui s’est tenue le 14 mai à Hanoï, a eu pour thème "Les sciences et les technologies au service de la protection de l’environnement".

"L’événement visait à diffuser les connaissances de la science à la pratique dans le pays sur la protection de l’environnement", a indiqué Phan Thi Hà Duong, organisatrice de l’événement. "La manifestation a réuni des scientifiques théoriciens ainsi que des experts et gestionnaires de premier plan dans la mesure des indicateurs environnementaux, de nouveaux matériaux, biosphères ainsi que de réseaux d'air pur du Vietnam", a-t-elle ajouté.

Quatre conférences publiques

La Journée des sciences et des technologies 2022 comprenait quatre conférences publiques et un séminaire d’experts. La première conférence portant sur "La physique dans la surveillance de la qualité de l’air", a été présentée par le Professeur associé, Dr. Dinh Van Trung, directeur  de l'Institut de physique, également directeur du Centre international de physique.

Lors de la seconde conférence, le Professeur, Dr Dinh Nho Hào, président du Conseil scientifique, de l’Institut de mathématiques, a traité "Des mathématiques inversées autour de nous".

La troisième conférence "Hydro, un carburant respectueux de l'environnement?" a été exposée par le Professeur associé, Dr. Trân Dinh Phong, co-directeur de la Faculté des sciences fondamentales et appliquées, de l’Université des sciences et technologies de Hanoï.

La dernière conférence a porté sur "La pensée systémique dans l’établissement et la gestion des zones de biosphère de l'UNESCO au Vietnam". L’intervenant, le Professeur, Dr Nguyên Hoàng Tri, président du Comité national du Programme "L'homme et la biosphère" de l'UNESCO, a dirigé, mis en place et proposé avec succès à l'UNESCO 11 réserves de biosphère au Vietnam.

Le but de l’établissement de réserves de biosphère de l'UNESCO dans le monde et aussi au Vietnam est d’atteindre "l'harmonie entre l'homme et la nature", a souligné Nguyên Hoàng Tri, à savoir la conservation pour le développement et le développement pour la conservation.

Pour atteindre avec succès l'objectif ci-dessus, les principes de "respect des différences" et de "participation communautaire" doivent être respectés et strictement mis en œuvre dans tous les domaines avec la base scientifique du SLIQ (system thingking - pensée systémique, landscape planning - aménagement paysager, inter-sector coordination - coordination interdisciplinaire, quality economy - économie de la qualité).

La réserve de biosphère Nui Chua (province de Binh Thuân, Centre), une des 11 zones de biosphères du Vietnam reconnues par l'UNESCO.
Photo : VNA/CVN

La Journée des sciences et des technologies 2022 : "Les sciences et les technologies au service de la protection de l’environnement" s’est terminée avec le séminaire "Sciences et technologies pour la protection de l'environnement" en présence de cinq experts scientifiques théoriques ainsi que d’experts et gestionnaires de premier plan dans le domaine des indicateurs de mesure de l'environnement, de nouveaux matériaux et de biosphères. Les experts ont discuté de la diffusion des connaissances à la pratique des sciences et de leur impact dans la protection de l'environnement.

L'événement de cette année a été organisée par le Centre international de physique (ICP) et le Centre international de recherche et de formation en mathématiques (ICRTM). Ces deux établissements scientifiques, relevant de l’Académie des sciences et des technologies du Vietnam, ont été créés en 2021 sous les auspices de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Hoàng Lan/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Les touristes vietnamiens sont les plus optimistes d’Asie-Pacifique Commandé par Booking.com, l’indice de confiance des voyageurs, publié mercredi 22 juin, montre que le Vietnam est devenu le 2e pays le plus confiant dans la région Asie-Pacifique, avec 85% des touristes locaux déclarant avoir l’intention de voyager dans les 12 prochains mois.