12/07/2020 21:36
Le Pr.-Dr. russe Vladimir Kolotov, de L'Université d'État de Saint-Pétersbourg, a déclaré que les relations américano-vietnamiennes avaient connu des progrès impressionnants ces 25 dernières années depuis la normalisation des relations diplomatiques.
>>Échange des félicitations en l’honneur de l’anniversaire des relations
>>États-Unis : deux résolutions affirmant l’importance des relations avec le Vietnam

Le Vietnam et les États-Unis fêtent le 25e anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques.
Photo : NAR/CVN

Les deux parties ont trouvé une voix commune pour résoudre les problèmes dans  différents domaines tels que la coopération humanitaire, l'éducation, la culture et notamment l'économie, a-t-il estimé lors d’une interview accordée au correspondant de l'Agence Vietnamienne d’Information sur les progrès enregistrés dans les relations entre le Vietnam et les États-Unis.

Le processus de normalisation  a montré la vision des dirigeants vietnamiens qui avaient appliqué de manière créative la politique extérieure du Président Hô Chi Minh, a-t-il souligné. L'expert russe a constaté qu’après 20 ans d'application de la politique étrangère initiée par le Président Hô Chi Minh et de  réalisation d'une approche pratique, le Vietnam avait enfin commencé à rétablir ses relations diplomatiques et économiques avec les États-Unis.

Selon lui, dans la seconde moitié du XXe siècle, le Vietnam a toujours démontré sa volonté de développer des relations égales et mutuellement bénéfiques avec tous ses partenaires. Il a précisé que le Vietnam est désormais un pays confiant dans sa voie de développement, établissant pas à pas sa position et son rôle en Asie du Sud-Est, et soucieux de protéger ses intérêts.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.