18/05/2022 16:18
La Banque mondiale a recommandé dans la mise à jour systématique du diagnostic national publiée mercredi 18 mai à Hanoï que la mise en œuvre efficace des politiques est cruciale pour que le Vietnam atteigne le statut de pays à revenu élevé d’ici 2045.
>>Renforcement de la coopération entre la Sécurité sociale et la Banque mondiale
>>Le Vietnam coopère pour promouvoir la restructuration du secteur énergétique
>>Une croissance de 5,5% en 2022 et le défi de l’économie verte

La directrice de la Banque mondiale au Vietnam, Carolyn Turk.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN
Pour que le Vietnam réalise son aspiration à atteindre le statut de revenu élevé d’ici 2045, il devra modifier son modèle de croissance économique et améliorer considérablement la capacité du gouvernement à coordonner et à mettre en œuvre les réformes de politique économique et les investissements publics, a-t-elle déclaré dans le rapport.

Le rapport du Groupe de la Banque mondiale "Comment le Vietnam s’épanouira-t-il ? Réformer les institutions pour une mise en œuvre efficace", a souligné que le modèle de croissance traditionnel du Vietnam est confronté à des défis majeurs liés à la pandémie de COVID-19, au ralentissement de la mondialisation et à la vulnérabilité croissante du pays aux chocs externes.

Après avoir identifié une série de réponses politiques et de priorités de réforme, dont beaucoup ne sont pas nouvelles, le rapport a affirmé que l’adaptation des institutions sera la clé du succès.

"Le PIB par habitant du Vietnam a quintuplé au cours des trois dernières décennies, tandis que ses institutions ne se sont pas adaptées à la même vitesse depuis le Dôi moi (Renouveau) de la fin des années 1980", a déclaré Carolyn Turk, directrice de la Banque mondiale au Vietnam.

"Une série de réformes institutionnelles peuvent aider le pays à éviter le piège du revenu intermédiaire en augmentant son efficacité pour répondre aux défis mondiaux et nationaux nouveaux et complexes", a-t-elle indiqué.

Le Vietnam a mis en œuvre ses priorités de développement de manière inégale au cours des 35 dernières années. Il a dépassé les attentes en matière d’ouverture commerciale et d’inclusion sociale, mais a pris un retard considérable dans la promotion de la croissance verte et la modernisation des infrastructures nationales de base, selon le rapport.

Cette variabilité s’explique par ses institutions qui n’ont pas toujours été bien préparées pour répondre à des priorités de développement de plus en plus complexes, souvent transversales, ou pour faciliter la transition vers une société à revenu plus élevé. L’adaptation et la modernisation des institutions existantes est une priorité essentielle de la Stratégie de développement socio-économique adoptée par le Congrès national du Parti en février 2021.

L’amélioration des performances de mise en œuvre du Vietnam nécessitera cinq réformes institutionnelles, a indiqué la Banque mondiale.

Le Vietnam devra créer un ancrage institutionnel solide qui transformera les priorités de développement en actions concrètes ; rationaliser les processus administratifs pour accroître l’efficacité du gouvernement à tous les niveaux; utiliser des instruments basés sur le marché pour motiver les acteurs publics et privés ; appliquer les règles et réglementations pour renforcer la motivation, la confiance et l’équité ; et s’engager dans des processus participatifs pour garantir une plus grande transparence et responsabilité, a-t-elle précisé.

Grâce à cette série de cinq réformes institutionnelles, le Vietnam est déjà passé d’une des économies les plus fermées du monde à l’une des économies les plus ouvertes au cours des années 1990 et 2000. Mais le passage du revenu moyen inférieur au revenu élevé sera beaucoup plus difficile.

En adoptant plus systématiquement ces réformes institutionnelles, le Vietnam renforcera sa vision du développement économique, renforcera sa capacité à mettre en œuvre des stratégies nationales et renforcera sa motivation à produire des résultats dans plusieurs domaines clés - croissance verte, transformation numérique, inclusion financière, protection sociale et modernisation des infrastructures - qui l’aidera à atteindre ses objectifs de développement, a-t-elle conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).